Francaisdefrance's Blog

01/08/2009

Prénoms « français » : 5 fois plus de Mohammed que de François !!!

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:47

Momo et les autres...

Le site « Au Féminin » propose d’interroger une base de données sur les prénoms les plus donnés en France, par année ou par département. On y apprend, par exemple, que Mohammed est le prénom masculin le plus donné en Seine Saint Denis en 2006.

Une rapide recherche permet de constater l’impressionnante augmentation des prénoms d’origine extra-européenne. Ainsi, des prénoms très rares en 1966 sont devenus, en l’espace de quarante ans, plus courant que le prénom François. Avec 390 naissances en 2006, le prénom François est en effet largement dépassé par Mohammed (près de 2000 naissances), Amine (1291), Hamza (514) ou Nassim (595) et bientôt rejoint par Djibril (339) …

Nassim5 en 1966  ;  118 en 1986 ;  595 en 2006

Mohammed669 en 1966  ;  1570 en 1986  ;  1987 en 2006

Hamza : 5 en 1966  ;  112 en 1986  ;  514 en 2006

Amine7 en 1966  ;  120  en 1986  ;  1291 en 2006

Yasmine : 38 en 1966  ;  106 en 1986  ;  1129 en 2006

Djibril : 0 en 1966  ;  21 en 1986  ;  339 en 2006

Mamadou : 9 en 1966 ;  157 en 1986  ;  169 en 2006

Souleymane : 3 en 1966  ;  23 en 1986  ;  84 en 2006

etc.

Pour information :

François : 5648 en 1966  ;  2904 en 1986  ;  390 en 2006

Ce n’est pas de l’invasion, ça ?

source : fdesouche.com

Afghanistan : un soldat français a payé de sa vie. Cela a ému Sarkö…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:42

«Le président de la République a appris avec une vive émotion le décès, aujourd’hui, d’un militaire français en Afghanistan. » N’est-ce pas lui qui les envoie, d’après ce que l’on sait??? Alors pourquoi il s’émeut?


Deux autres militaires ont également été blessés après une attaque…

Un soldat français a été tué et deux autres blessés samedi après une attaque d’insurgés lors d’une opération de soutien à l’armée afghane dans la vallée de Ghayne, a annoncé l’Elysée dans un communiqué. Ce décès porte à 29 le nombre de soldats français ayant trouvé la mort en Afghanistan depuis leur déploiement en 2001. «Le président de la République a appris avec une vive émotion le décès, aujourd’hui, d’un militaire français en Afghanistan. Il participait avec le 3ème Régiment d’infanterie de Marine de Vannes, à une opération de soutien à l’armée nationale afghane (ANA) dans la vallée de Ghayne», indique le communiqué de l’Elysée

«Au cours de l’opération, les éléments français ont été pris à partie par les insurgés. Un soldat français a été mortellement touché. Deux de ses camarades de combat ont été blessés», précise la Présidence.

Selon l’AFP, le soldat qui a péri avait 22 ans et les blessés 23 et 27 ans. Membres du même régiment, ils étaient arrivés en Afghanistan il y a environ un mois.

source : 20minutes.fr

Ndlr: Bof, une fois que Sarkö aura remis une décoration à titre postume au soldat décédé, son émotion retombera bien vite…

France: l’islam s’épanouit dans les prisons…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:51

31 juillet 2009

Islamisation de la France : l’islam s’ancre dans les prisons

L’islam est chez lui en prison

En près d’un dixième de la population serait constituée de musulmans. Or, dans les françaises, la proportion de musulmans dépasse largement les 50%, d’après les statistiques officielles. Ainsi, plus de la moitié de la population carcérale française (estimée à plus de 63 000 ) est constituée par des musulmans pratiquants.
D’après une enquête publiée le 29 avril 2008 par le quotidien américain The Washington Post sous le titre “En , les sont pleines de musulmans”, les de confession musulmane constitueraient même entre 60 et 70% de la population carcérale française, voire 80% dans les de la banlieue parisienne.

Les françaises accueillent de plus en plus d’imams

A tous ces , l’Etat offre gracieusement une assistance cultuelle régulière par le biais d’imams qui sont désormais familiers des . C’est ainsi que les institutions carcérales françaises emploient 147 imams assurant la fonction d’, tous encadrés par le CFCM qui entend ainsi exercer son contrôle sur les prêches adressés aux prisonniers.

L’exemple de la prison de Sequedin

lsDans le nord de la , la maison d’arrêt de Lille-Sequedin, ouverte depuis le 4 avril 2005, a une capacité d’accueil de 638 places réparties dans 4 bâtiments de détention organisés comme suit : deux quartiers hommes majeurs (respectivement de 180 et 240 places), un quartier mineurs (40 places) et un quartier femmes (150 places).

Cette prison a dû s’adapter aux convictions religieuses de ses pensionnaires qui sont, à l’instar des autres établissements pénitentiaires français, majoritairement musulmans. Elle leur ainsi offre les services réguliers d’un musulman en la personne de Moulay El-Hassan El-Alaoui Talibi. De crainte de voir les se radicaliser, la prison a recruté cet imam en qualité d’ sensé guider ses ouailles vers des horizons plus modérés. En favorisant la pratique du culte musulman en prison, l’administration espère canaliser les tensions et atténuer les conflits. L’ qui officie ainsi à la prison de Sequedin assure chaque vendredi le prêche hebdomadaire avant de guider les fidèles au cours de la grande prière communautaire.

Le rôle de l’imam- est donc d’éviter que les soient livrés à un prosélytisme islamiste incontrôlé. Encore faut-il que cet soit lui-même au-dessus de tout soupçon et que ce ne soit justement pas lui qui les incite à la radicalisation! On est en droit de se demander si le fait de favoriser la pratique cultuelle est vraiment le moyen idoine pour canaliser les tensions et les conflits.

Pas assez d’imams

Le gouvernement souhaiterait introduire plus d’imams dans les 200 françaises qui sont gérées, rappelons-le, par l’administration pénitentiaire elle-même dépendante du Ministère de la Justice.

Pour l’imam Moulay El-Hassan El-Alaoui Talibi, le nombre de 147 aumôniers musulmans est insuffisant si on le compare au nombre total d’aumôniers qui s’élève à 1160, toutes confessions confondues. Surtout, dit-il, « si l’on considère que l’écrasante majorité des de est constituée de musulmans. » Ce qui fait dire à l’imam qu’il comprend dès lors «pourquoi le gouvernement français a fait preuve d’une volonté politique de mettre en place des imams dans la majorité des ”.

Conjoints et collègues

spL’ musulman de la maison d’arrêt Lille-Sequedin est devenu le premier général des en 2005. Il est en charge de la désignation régionale et locale des imams et s’occupe aussi de la médiation entre les imams et les responsables de l’administration pénitentiaire.

Il travaille de concert avec sa femme, Samia El-Alaoui Talibi, qui a reçu une formation religieuse pour devenir elle aussi aumônière islamique. C’est d’ailleurs elle qui a en charge les détenues musulmanes du quartier des femmes à la prison de Sequedin.

Vidéo: l’imam- de la prison de Sequedin


//
Sources : Medi1sat, Ministère de la justice, YouTube.


Vu sur Bivouac-ID

Mission parlementaire sur la burqa : André Gérin s’inquiète de l’offensive islamiste en France…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:30
venissieux 2012
La polémique sur le nombre de burqas en France délie les langues. Deux rapports de police expédiés au ministère de l’Intérieur début juillet, estiment que le port de cette tenue musulmane ne concerne qu’un très faible nombre de femmes (pas plus de 367). André Gérin, président de la mission d’information parlementaire sur ce signe visible de l’islamisation de la France, remarque que ce chiffre est « plutôt ridicule » et ajoute : « Je ne veux pas faire la bataille des chiffres mais, enfin, tous les échos que j’ai, dans la région lyonnaise ou dans la région parisienne, m’incitent à penser qu’il y en a beaucoup plus ».

Selon André Gérin, il faut « aller au-delà de la question du voile. Ce qui est préoccupant, c’est l’emprise de plus en plus grande des fondamentalistes musulmans sur des territoires entiers de notre pays ». A l’inverse, le chiffre de moins de 400 burqas avancé par l’Etat républicain est une « divine surprise » pour Dalil Boubakeur. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris veut enterrer l’affaire : « Il n’y a pas lieu de lancer une réflexion nationale », sur la question du voile islamique, exige-t-il. « Trois cents et quelque femmes voilées sur 6 millions de musulmans en France, ça ne traduit pas l’émergence d’un phénomène fondamentaliste ». Il est vrai que les partisans de l’islamisation de la France ont tout intérêt à minimiser l’offensive de la burqa dans l’Hexagone…

Novopress.info, 2009

Montbéliard : les commerçants face à la recrudescence de vols.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:10

Racaille: le ras le bol des commerçants montbéliardais.

Malgré les agents de sécurité, les vols de jeux vidéos sont en progression au Forum. Photo Guillaume Minaux

Malgré les agents de sécurité, les vols de jeux vidéos sont en progression au Forum. Photo Guillaume Minaux

Une pétition pour dénoncer la recrudescence de vols en centre-ville a circulé chez les commerçants de Montbéliard. Au commissariat, on signale que plusieurs interpellations ont eu lieu en juillet : le problème serait en partie solutionné… En partie, en partie…
//

« Nous sommes confrontés à une forte recrudescence de vols. Depuis un an, c’est de pire en pire. » Pour la directrice du Forum, Régine Grosjean, le constat est clair. « Le plus visé, malgré la présence dans le magasin de deux agents de sécurité, c’est le rayon multimédia. Depuis le début de l’année, sur ce secteur, je perds de l’argent. On s’est déjà fait voler 20 jeux vidéos en une seule fois : j’ai calculé qu’il fallait en vendre une centaine pour rattraper la marge. »
Autre souci, selon Régine Grosjean : les employés du Forum se sentiraient de moins en moins en sécurité à l’intérieur du magasin, face à l’agressivité de certains individus. « On va jusqu’à prendre des agents chargés de protéger le personnel », explique la directrice. À l’extérieur, tout comme une collègue, elle-même a déjà été victime d’une agression. « Même les clients le disent : s’ils commencent à ne plus se sentir en sécurité au centre-ville, c’est mauvais signe. »
Au Match, Muriel Stehly, responsable caisses, estime que le vol est presque devenu un jeu pour certains. « Les auteurs ne reculent plus devant rien, constate-t-elle. Tous les commerçants se plaignent. Les magasins n’ont pas les moyens d’embaucher trois agents de sécurité. » Autre problème : « On subit de plus en plus d’insultes en caisse. Le climat de travail n’est plus serein. »

Réflexion autour de la vidéosurveillance

Début juillet, une pétition a circulé chez les commerçants du centre-ville. Avant d’être adressée au maire, elle a recueilli 146 signatures. « Nous souhaitons vous informer que nous sommes victimes depuis quelques mois d’insécurité, de vols, d’agressions verbales et de dégradations, débute le texte. Cette situation devient insupportable autant pour nous que pour nos clients et visiteurs. Il devient donc urgent d’envisager de renforcer la sécurité dans le centre-ville de Montbéliard. Par ce courrier, nous vous sollicitons pour l’installation d’un système de vidéosurveillance. »
Le maire Jacques Hélias, destinataire de la pétition, souhaite des renforts pour le commissariat. « C’est en bonne voie,Il y aura peut-être une annonce en septembre. » Des discussions sont aussi engagées avec la sous-préfecture pour l’installation de nouvelles caméras de vidéosurveillance dans Montbéliard. « L’idée, ce serait d’avoir plutôt des dispositifs mobiles, explique le maire. Cela permettrait de cibler les secteurs les plus sensibles en fonction du contexte, car la délinquance se déplace. On ferait ça en concertation avec la police. » Du côté du commissariat, on souligne que la situation s’est améliorée en juillet. « Il y a eu plusieurs interpellations, suivies de convocations devant la justice pour la rentrée, qui font que la vague de vols constatée fin juin a été quasiment solutionnée », estime le commissaire principal Christophe Charles. Des mesures ont aussi été prises pour accentuer la présence policière dans le centre-ville. La police municipale et les vététistes de la police nationale circulent dans les rues piétonnes et aux abords. Objectif : être le plus visible possible. Les hommes de la brigade anti-criminalité, eux, se font plus discrets afin d’être en mesure d’arrêter d’éventuels auteurs de délits. Les commerçants admettent que la situation s’est nettement calmée ces dernières semaines. Mais les vacances d’été y sont peut-être aussi pour quelque chose : reste à voir comment la situation évolue en septembre.

Source: http://tinyurl.com/lgpwrs