Francaisdefrance's Blog

22/07/2009

Toi, qui porte volontairement la burqa…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:41

Après que les plus hautes autorités religieuses musulmanes ont déclaré que les vêtements qui couvrent la totalité du corps et du visage ne relèvent pas du commandement religieux mais de la tradition, wahhabite (Arabie Saoudite) pour l’un, pachtoune (Afghanistan/Pakistan) pour l’autre, allez-vous continuer à cacher l’intégralité de votre visage ? Ainsi dissimulée au regard d’au- trui, vous devez bien vous rendre compte que vous suscitez la défiance et la peur, des enfants comme des adultes. Sommes-nous à ce point méprisables et impurs à vos yeux pour que vous nous refusiez tout contact, toute relation, et jusqu’à la connivence d’un sourire ? Dans une démocratie moderne, où l’on tente d’instaurer transparence et égalité des sexes, vous nous signifiez brutalement que tout ceci n’est pas votre affaire, que les relations avec les autres ne vous concernent pas et que nos combats ne sont pas les vôtres. Alors je m’interroge : pourquoi ne pas gagner les terres saoudiennes ou afghanes où nul ne vous de mandera de montrer votre visage, où vos filles seront voilées à leur tour, où votre époux pourra être polygame et vous répudier quand bon lui semble, ce qui fait tant souffrir nombre de femmes là- bas ? En vérité, vous utilisez les libertés démocratiques pour les retourner contre la démocratie. Sub version, provocation ou ignorance, le scandale est moins l’offense de votre rejet que la gifle que vous adressez à toutes vos soeurs opprimées qui, elles, risquent la mort pour jouir enfin des libertés que vous méprisez. C’est aujourd’hui votre choix, mais qui sait si demain vous ne serez pas heureuses de pouvoir en changer. Elles ne le peuvent pas… Pensez-y.

Elisabeth Badinter

Source : Le Nouvel Observateur

Une école primaire incendiée. Ca, c’est signé « chances pour la France » !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:25

Mardi 21 Juillet 2009
leJDD.fr

L’école primaire de Surbourg, commune du Bas-Rhin de 1 600 habitants, a été saccagée et incendiée lundi soir par des inconnus. Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, s’est rendu sur place pour dénoncer une « attaque aux valeurs de la République« . Il s’est engagé à débloquer les fonds nécessaires pour que la rentrée scolaire soit assurée.

Luc Chatel s'est rendu dans les locaux, incendiés et saccagées, de l'école de Surbourg. (Reuters)Luc Chatel s’est rendu dans les locaux, incendiés et saccagées, de l’école de Surbourg. (Reuters)

L’école primaire de Surbourg, une commune du Bas-Rhin, tranquille selon la gendarmerie, a été mise à sac, puis incendiée par des inconnus, lundi soir. Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, est aussitôt venu sur les lieux. Mardi midi, lors d’une réunion improvisée entre les élus, les parents d’élèves et les enseignants, il s’est profondément indigné, contre des « actes abjects et criminels« . « S’attaquer à une école, valeur de la République, est inacceptable« , avait-il déclaré dans un communiqué, mardi matin.

Devant une assemblée encore sous le choc, le ministre s’est engagé à ce que les 85 écoliers soient accueillis dans des conditions satisfaisantes dès la prochaine rentrée scolaire dans le centre socioculturel de la commune qui sera aménagé à cet effet: « Il ne faut pas infliger [aux enfants] une double peine: leur école brûlée et une rentrée de septembre manquée. L’important pour ces enfants, c’est qu’il n’y ait aucune rupture pédagogique. Il faut donc que tout soit prêt pour la rentrée« , a estimé Luc Chatel en espérant que les coupables soient rapidement identifiés, interpellés et punis.

Les « vandales« , comme les qualifient certains habitants qui ont témoigné dans les Dernières nouvelles d’Alsace, semblent ne pas y être allés de main morte: « Ils ont renversé des tables et des chaises, tagué les tableaux, répandu de la peinture. La bibliothèque a été entièrement saccagée et la salle informatique détruite« , raconte Christophe Scharrenberger, maire de la commune de 1 600 habitants. Ces inconnus se seraient introduits vers 16 heures dans le bâtiment, l’incendie ayant commencé, selon les pompiers, vers 19 heures. La brigade de recherche de la gendarmerie de Soulz-Les-Forêts fait des recherches d’ADN pour tenter d’identifier les auteurs. Le parquet de Strasbourg a ouvert une enquête.

Indignations…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:13

Le site « indignations » recense toutes les exactions à l’encontre des lieux de culte catholiques en France; et elles sont nombreuses: églises ravagées par les flammes, pillées, hosties profanées ,chapelle vandalisée, cimetières profanés , œuvres d’art détruites, croix tordues, statues abattues….
Mais où est le clergé? Où sont les fidèles? Qui manifeste?

Et durant ce temps, les mosquées poussent comme des champignons…

Culpabilisation officielle.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:09

Les Français ont l’habitude d’être sollicités pour faire des dons aux populations d’Afrique (Ethiopie, Somalie…). Habilement, on sollicite d’abord les glandes lacrymales avant de taper dans le portefeuille déjà vide en ces temps de pénurie.
Un CRAN supplémentaire a été franchi: il s’agit à présent de nous faire pleurer sur le sort de nos noirs d’importation, à moins qu’il ne s’agisse d’incrustation.
La publicité du Cran nous montre à quel point les blancs sont haïssables et nous persuade de « donner » pour soulager nos consciences, à nous les vils descendants de trafiquants d’esclaves et de colons.
En fait, qu’on le veuille ou pas, nous donnons tous au Cran dans la mesure où cette association d’inutilité publique bénéficie de subventions.

Certains, comme moi, pensent que c’est déjà trop!


[VIDEO]
http://www.dailymotion.com/video/k3IiSETj7zbCIrd0AV

Christianophobie: en 2007, à Sartrouville, les musulmans ont empêché la nouvelle église de se doter de cloches!

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:06

Petite piqûre de rappel…

Le mot dhimmitude désigne la situation des populations indigènes chrétiennes et juives se trouvant sous juridiction islamique du fait de l’expansion de l’islam, quand les territoires conquis par le djihad furent régis par la loi islamique.

Comment ne pas avoir ce mot terrible à l’esprit lorsque l’on apprend que pour ne pas « provoquer la population alentour à majorité musulmane », le nouveau bâtiment religieux de Sartrouville sera privé de cloches.

Une situation qui n’a pas l’air de choquer le père Alexandre de Bucy, le curé de la paroisse, qui affirme : « Beaucoup ne partagent pas notre foi, même s’ils nous respectent. Par égard pour les habitants tout proche qui n’ont pas eu de cloches jusqu’à présent nous ne voulions pas mettre de cloches?? »

Respectés ? A condition semble-t-il de faire profil ? très – bas??

Jusqu’ou va-t-on descendre dans la soumission ?

source : NP (article mai 2007)

Guéguerre à la mosquée de Limoux…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 09:00
« Religion » d’amour et de………..tolérance.

21/07/2009

L’association islamique et culturelle de Saint-Antoine est en pleine crise. Deux camps s’affrontent, avec chacun son président qui conteste l’élection de l’autre.

A la mosquée de Limoux, vendredi dernier.Photo DDM, Didier Donnat.

A la mosquée de Limoux, vendredi dernier.

//

A un mois du coup d’envoi du ramadan, l’été s’avère plutôt houleux à la mosquée de Limoux, située dans la rue du Palais. Une crise interne secoue en effet l’association islamique et culturelle de Saint-Antoine qui gère ce lieu du culte musulman dans la cité blanquetière. Les premières tensions sont apparues après la démission pour cause de déménagement du président El Mortafa Ben-Brahim. Une assemblée générale tenue le 4 mai a alors désigné Abdelsalem Ababou comme nouveau numéro un de la mosquée. Problème, puisque problème il y a, Mahjoub Kafi a contesté la régularité de l’élection. Et à son tour, il a organisé une assemblée générale extraordinaire qui s’est déroulée le 28 juin dans des conditions un peu particulières : en pleine rue et en présence d’un huissier limouxin. « Il n’était pas membre du bureau et les statuts ne permettaient pas de le nommer à la présidence. En ce qui nous concerne, nous avons tout fait dans les règles et le seul président valable aujourd’hui c’est moi », affirme Mahjoub Kafi qui ne décolère pas de ne pas avoir encore les clés de la mosquée.

Bien évidemment, les partisans d’Abdelsalem Ababou ne l’entendent pas de la même oreille et crient au big-bang lancé par un rival qui veut prendre le contrôle de l’association. « Des plaintes ont déjà été déposées dans cette affaire et nous avons pris un avocat. On ne laissera pas faire, car on a besoin de retrouver le calme à la mosquée », estime le secrétaire de l’association Belkacem Khor, proche donc d’Abdelsalem Abadou.

Comment sortir maintenant de cette crise ? Pour l’heure, l’arbitrage recherché du côté de la sous-préfecture de Limoux n’a pas donné de résultat et a renvoyé au contraire les deux équipes dos à dos (Ndlr: Bien, la sous-préfecture, pour une fois…). C’est donc vraisemblablement au tribunal que tout va maintenant se jouer dans cette guéguerre de statuts et de pouvoir sur la mosquée de Limoux. Mais les deux clans s’accordent au moins sur une chose. Ils voudraient que tout soit réglé avant le 21 août qui marque le début du mois de jeûne.

Source: http://tinyurl.com/koyp8b