Francaisdefrance's Blog

14/07/2009

Toujours la guerre en Seine-Saint-Denis.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:35

Un jeune homme de 20 ans est mort dans la nuit de dimanche à lundi, après avoir été blessé par balle à la tête au cours d’une fusillade, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Dimanche soir, peu avant minuit, une trentaine de jeunes venant les uns de la cité Sousbise et les autres du quartier Garibaldi se sont affrontés à l’arme à feu en pleine rue à Saint-Ouen, à 200 mètres du centre-ville.

Alertée par des témoins qui avaient entendu des coups de feu, la police a découvert un jeune homme inanimé sur place.

Agé de 20 ans et habitant dans le XVIIIe arrondissement de Paris, John Gomis, d’origine sénégalaise, avait reçu une balle dans la tête et était «grièvement blessé». Le jeune homme a été immédiatement transporté à l’hôpital Saint-Anne à Paris (XIVe), où il est décédé lundi matin, vers 7h20. Son corps a été transféré à l’hôpital Beaujon à Clichy (Hauts-de-Seine).

Le SDPJ de Seine Saint-Denis, chargé de l’enquête, a interpellé deux hommes durant la nuit. Tous deux se trouvaient au côté de la victime au moment de leur arrestation. De source judiciaire, ils ne seraient pas forcément les auteurs du tir. «Ils sont pour l’instant seulement entendus», a précisé cette source. D’après Paul Planque, le premier adjoint au maire de Saint-Ouen, «des traces de sang ont été retrouvées dans la voiture de l’une des deux personnes interpellées. Mais elle a refusé de dire à la police l’origine de ce sang».


La victime avait grandi dans le quartier


Des policiers ont été déployés sur les lieux de l’affrontement pour éviter d’éventuelles représailles, a indiqué la préfecture.

Le jeune homme, domicilié à Paris (rue des Poissoniers, XVIIIe), avait grandi dans le quartier Garibaldi à Saint-Ouen, où il revenait souvent voir ses amis et ses cousins, selon la mairie. Sa famille était également bien connue dans la commune. Interrogé par leparisien.fr, le père de la victime a déclaré : «Il faut que la police trouve le coupable le plus vite possible» et il a lancé un appel au calme. En début d’après-midi, il a été reçu d’abord au commissariat puis à la mairie. «On s’est rapprochés de ses copains, on ne sait toujours pas ce qui s’est passé. On attend de savoir avant de prendre telle ou telle décision», ajoute très ému l’un des frères de la victime.

Selon l’adjoint au maire de Saint-Ouen, le père de la victime a appelé les jeunes du quartier Garibaldi, qui s’étaient rassemblés devant l’hôpital, «à garder le calme».

A la suite de ce drame, la mairie a décidé d’annuler le feu d’artifice programmé le 13 juillet au soir. Les festivités devaient se tenir dans un parc, à quelques mètres seulement du lieu où le corps du jeune homme a été retrouvé par la police. La famille de John se trouve actuellement au commissariat de Saint-Ouen.

Leparisien.fr

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :