Francaisdefrance's Blog

11/07/2009

La haine des immigrés… (vidéo)

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:19
drapeau français brulé
http://www.dailymotion.com/video/x9tqyp_les-jeunes-se-sont-revoltes_news

92 réfugiés africains accueillis par Eric Besson (vidéo).

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:14
gosse noir blanc

http://www.dailymotion.com/video/x9trfz_92-refugies-africains-accueillis-pa_news

Le Kosovo en France ? Nous y sommes déjà…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:54
Immigration-islamisation

Imaginez un imam victime d’insultes de dégradations à ses biens et même de coups de la part d’une population française “de souche”. Nous aurions droit à l’indignation des politiques “républicains”, des autorités religieuses, tous cultes confondus, le tout répercuté voire amplifié par les médias, désignant les coupables à la vindicte de l’opinion, incriminant les mal-pensants dont les propos pourraient avoir inspiré de tels actes.

Eh bien, c’est exactement ce qui vient de se produire, et vous n’en avez rien su ! J’oubliais un détail, il est vrai : la victime n’est pas un imam, mais un prêtre catholique.

Cela se passe à Toul où depuis des mois l’abbé Noël qui officie dans le quartier populaire, devenu surtout exotique, de La Croix de Metz est devenu le souffre-douleur d’une certaine communauté qu’il n’ose même pas nommer. Dégradations, d’abord de l’Eglise, puis de son appartement (coffret électrique pulvérisé à plusieurs reprises, appartement saccagé, parpaings dans les fenêtres). Comme l’abbé ne voulait pas partir, on est passé au caillassage, et le 25 juin, des “Jeunes” encagoulés l’ont menacé explicitement : “on te fera la peau !” l’abbé a fini par se rendre au commissariat, et on lui conseillé, pour sa sécurité, de quitter le quartier.

A ce jour, aucune arrestation, aucun responsable politique ni même religieux n’est intervenu, les médias se taisent. Malheureusement, ceci n’est pas un acte isolé. Régulièrement, des églises brûlent en France, des cimetières chrétiens sont profanés, dans le silence le plus complet (voir également sur ce sujet le site Agora Vox).

Certains annoncent le Kosovo et la guerre civile en France pour demain. Non, elle est déjà commencée….

(information parue dans Rivarol n° 13 du 10/07/2009)

Fillon débloque 6 millions de plus pour Mayotte. Et en France il approuve l’aumentation de 20% des tarifs EDF…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:25

Source: LEXPRESS.fr avec AFP 11/07/2009

Le Premier ministre, en visite à Mayotte, a annoncé ce samedi une enveloppe supplémentaire de 6 millions d’euros. Il a également assuré que « la départementalisation » de l’île prévue en 2011 ne prendra « aucun retard » (NDLR: Normal, les présidentielles ont lieu en 2012; on vous fait un dessin?).

François Fillon a annoncé ce samedi à Mayotte, où il effectue une visite de quelques heures, une enveloppe supplémentaire de 6 millions d’euros, assurant que « la départementalisation » de l’île prévue en 2011 ne prendra « aucun retard ».

« Je veillerai personnellement à ce que la départementalisation ne prenne aucun retard et soit conduite selon le calendrier que nous avons prévu« , a déclaré le Premier ministre en inaugurant la mairie de Mamoudzou, la plus grande ville de Mayotte, seule île de l’archipel des Comores à être restée dans le giron de la France.

Le Premier ministre François Fillon à l'école Just Sauveur du Tampon (La Réunion), le 10 juillet 2009.AFP/Richard Bouhet

Le Premier ministre François Fillon à l’école Just Sauveur du Tampon (La Réunion), le 10 juillet 2009.

En plus des 12 millions d’euros prévus dans le plan de relance de l’économie, François Fillon a annoncé 6 millions supplémentaires destinés notamment aux bâtiments scolaires et au réseau routier.

Cette visite du chef du gouvernement est la première depuis le référendum du 29 mars. Les Mahorais ont voté à une très large majorité -plus de 95% des voix- pour devenir le 101e département français.

« Il faut que la départementalisation ne laisse personne au bord du chemin« , a affirmé M. Fillon en promettant aussi que tous les minima sociaux, très attendus par les 186 452 Mahorais, « seront mis en oeuvre à partir de 2012 » pour atteindre « en une génération » le même montant qu’en métropole.

François Fillon et Patrick Devedjan (à sa droite) lors de la visite d'une plantation de canne à sucre à La Réunion, le 10 juillet 2009.AFP/Richard Bouhet

François Fillon et Patrick Devedjan (à sa droite) lors de la visite d’une plantation de canne à sucre à La Réunion, le 10 juillet 2009.

Le Premier ministre a décidé d’écourter sa seule journée de visite à Mayotte pour aller présenter les condoléances de la France à l’Union des Comores toute proche, frappée par la catastrophe de l’A310 de la compagnie Yemenia qui a fait le 30 juin 152 victimes, dont 86 comoriennes et 66 françaises.

Lors d’une visite d’environ trois heures, François Fillon devait rencontrer le président de l’Union des Comores, Ahmed Abdallah Sambi, qui avait critiqué l’attitude de la France après l’accident.

Le chef de gouvernement français devait également décorer le sauveteur ayant porter assistance à la jeune Bahia Bakari, unique rescapée du crash. Il devait aussi participer à une cérémonie oecuménique et avoir un entretien avec des représentants de familles des victimes.

NB: Mayotte est musulmane. De nombreuses habitudes de vie et les pratiques culinaires découlent logiquement de cette religion. Les sujets qu’il vaut mieux éviter dans les discussions sont : la religion, la politique française avec les Comores. En bref, comme quasiment partout dans le monde il est très souvent mal vu de parler de religion et de politique, surtout pour un métropolitain bourré d’ apriori culturels, mais si vous n’avez pas ces a priori, la plupart des Mahorais accepteront volontiers de discuter de ces questions avec vous. Les Mahorais respectent tous les réligions, tolérents, detestent tous forme d’extrémisme et intolérence. L’islam est un islam sunnite qui reste modéré même si l’on assiste à la naissance depuis une dizaine d’années de groupuscules plus radicaux. Ceux-ci ont été importés par l’établissement de relations avec le Pakistan à la fin des années 80. En revanche il est tout a fait possible d’assister à des cérémonies religieuses liées aux coutumes locales auxquelles les Mahorais vous convient volontiers. La tradition animiste (liée principalement à l’origine malgache d’une partie de la population) cohabite sans problème avec la religion musulmane.

« Une France multicolore qui poursuit son travail millénaire de métissage ».

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:26
immigration_pince-moi1
François Fillon à la Réunion, le 9 juillet. Après la profession de foi de N. Sarkozy de décembre dernier («l’objectif est de relever le défi du métissage»), c’est au tour du premier ministre de marteler la nouvelle doctrine de l’état français.Noter la conclusion: dans l’ordre, « Vive la Réunion, vive la France, vive la République» . Il est clairement établi dans cette gradation que c’est la « République»  — dont la définition à géométrie variable est l’apanage d’une petite élite politique et financière — qui prime sur la France. La France est devenue, avant toute chose, un régime politique et une idéologie, et non une nation enracinée dans une histoire et une culture.http://www.youtube.com/watch?v=BqZtAbp-Ekc&eurl=http%3A%2F%2Fwww%2Efdesouche%2Ecom%2F&feature=player_embedded

Discours complet ici (15 minutes)

« Propaganda » à l’école coranique de Strasbourg…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 09:26

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »

Houari Boumedienne président algérien,  discours à l’ONU en 1974.


L’école de la mosquée
Cent cinquante enfants fréquentent l’école Raoud El Houda. Les cours sont dispensés à la mosquée de l’impasse du Mai, principalement par des étudiantes musulmanes bénévoles.

Les matins de semaine, l’école Raoud El Houda accueille des enfants âgés de 3 à 5 ans. Bien que « Raoud » signifie « jardin d’enfants », l’école de la mosquée n’est pas une simple garderie. Les élèves suivent des cours d’éveil à l’environnement, d’éducation physique, artistique et religieuse, d’écriture et de lecture. Ce programme a été élaboré par Habiba Al-Aabqary, la directrice de l’école: « Les enfants sont capables d’apprendre à lire dès 3 ans. Ils sont immergés dans la langue arabe que nous leur enseignons de manière ludique. Ils progressent très vite ! »
Depuis qu’elle a créé l’école en 1996, la directrice s’est toujours occupée des plus petits, « pour qu’ils aient les bases avant que d’autres bénévoles prennent le relais ». Ces bénévoles sont des étudiantes pour la plupart. Le samedi matin, elles poursuivent l’enseignement de l’écriture, de la lecture et du Coran avec les enfants des niveaux supérieurs : les «Rossignols», les «Sindibad», puis les élèves de CP et CM.
Parmi ces bénévoles, il y a Mariem, 19 ans, en première année de biologie à Strasbourg. Elle enseigne à la mosquée depuis deux ans.
Ce samedi, elle a devant elle une dizaine d’enfants de 4 ans. Mariem donne ses consignes en parlant très fort. Les enfants doivent colorier les images des polycopiés – un visage, un citron…– et apprendre leur transcription en arabe littéraire. En classe, il n’est pas permis de s’exprimer en français. Les élèves sont concentrés.
De l’autre côté du couloir, il y a la classe de Leila, 30 ans. Doctorante en chimie macromoléculaire, la jeune Marocaine donne des cours à l’école depuis quatre ans. « Je prends à chaque rentrée une classe d’un niveau différent, pour changer un peu. » Cette année, ses élèves ont entre 8 et 9 ans.
Leila finit sa formation cette année et va partir au Canada. La directrice de l’école devra lui trouver un remplaçant. Elle ne se fait pas de souci : « Il y a sept ou huit demandes en attente pour autant de places disponibles. Ce sont surtout des candidatures de jeunes filles. »
A l’école de la mosquée, la rétribution des étudiantes dépend des dons des parents. La motivation des candidates n’est donc pas financière. « Elles ont toutes envie de transmettre quelque chose, affirme la directrice. Cela demande quelques efforts. Il a fallu un peu de temps à Mariem pour s’adapter aux plus petits. Mais aujourd’hui, elle se débrouille très bien. »

Chants religieux

Après le goûter, les élèves de Mariem rejoignent leurs camarades de deux autres classes dans le hall de l’école. Ils entonnent des chants en arabe avec elle. L’étudiante improvise une chorégraphie. Certains chants sont d’inspiration religieuse. Les enfants les ont appris durant le cours de religion.
A l’école publique, ces jeunes musulmans ne bénéficient pas d’enseignement religieux adapté à leur confession, contrairement aux écoliers alsaciens juifs et chrétiens. Leurs parents, dont certains sont des anciens élèves de la directrice, les ont donc inscrits à l’école de la mosquée C’est l’un des plus grands bonheurs de Habiba Al-Aabqary.

Gang des barbares: Fofana condamné à perpétuité; il y aurait mieux, comme sanction, mais… nous sommes en France…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 08:12

Quel est le C.. qui a supprimé la peine de mort?

10.07.09
Youssouf Fofana encourt la perpétuité.

Après 48 heures de délibéré, la sanction est tombée…

La peine maximale. Youssouf Fofana, chef du «gang des barbares», qui a reconnu l’assassinat d’Ilan Halimi après trois semaines de séquestration en 2006 en région parisienne, a été condamné ce vendredi à la peine maximale, la perpétuité avec 22 ans de sûreté, par la cour d’assises des mineurs de Paris.

Fofana, 28 ans, d’origine ivoirienne, a reconnu durant le procès à huis clos démarré il y a deux mois et demi avoir porté seul les coups fatals au jeune juif de 23 ans, enlevé le 20 janvier 2006 dans le but d’obtenir une rançon après avoir été séduit par une jeune fille ayant servi d’appât.

Séquestré et torturé pendant 24 jours dans une cité HLM de Bagneux (Hauts-de-Seine), Ilan Halimi avait été retrouvé agonisant au bord d’une voie ferrée de l’Essonne le 13 février 2006. Il était mort lors de son transfert à l’hôpital.

L’affaire à connotation antisémite avait ému toute la France.

15 ans et 18 ans pour les deux principaux complices (des « chances pour la France »…).

Contre les 26 autres accusés, la cour a prononcé deux acquittements et des peines allant de six mois de prison avec sursis jusqu’à 18 ans de réclusion. Les deux complices jugés les plus actifs, Samir Aït Abdelmalek, 30 ans, et Jean-Christophe Soumbou, 23 ans, ont écopé respectivement de 15 et 18 ans de réclusion. La jeune fille qui avait servi d’appât, mineure au moment des faits et aujourd’hui âgée de 21 ans, a été condamnée à neuf ans de prison.

Le verdict a été rendu publiquement après un peu moins de deux journées et demie de délibéré, mettant un point final à un procès qui s’est tenu à huis clos car deux des 26 accusés étaient mineurs au moment des faits.

A l’énoncé du verdict, Youssouf Fofana a eu pour seule réaction de tapoter dans ses mains.

Ce meurtrier tortionnaire méritait plus que « perpet ». Mais en France, ça ne se fait pas. Voilà un type qui va nous coûter cher en impôts du fait de son incarcération (s’il n’est pas relâché comme beaucoup d’autres avant la fin de sa peine pour… bonne conduite). En outre, notre pays est en pleine récession et les frais de justice et d’emprisonnement pourraient aussi être réduits… Il n’y a pas de petites économies…

Sinon, il y a plus net pour s’en débarrasser et que cela n’ engage pas des frais supplémentaires et inutiles que les contribuables vont payer; comme en Chine: une balle et on envoie la facture à la famille… Quoi? J’ai pas raison?

FDF

14 juillet 2009: fête de la racaille! Le record de voitures brûlées va être battu.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 08:00
14 juillet 1789 : prise de la Bastille
Au début de l’année 1789, les Etats généraux, après avoir refusé leur dissolution, s’étaient transformés en Assemblée nationale constituante. Au mois de juillet, le roi Louis XVI leva de nouvelles troupes et renvoya le ministre populaire Necker. Au matin du 14 juillet, le peuple de Paris s’insurgeait en prenant les armes aux Invalides et s’empara de la Bastille, une forteresse royale dont il délivra les quelques prisonniers. La prise de la Bastille fut la première victoire du peuple de Paris contre un symbole de l’Ancien Régime. Le bâtiment fut d’ailleurs intégralement démoli quelques mois plus tard.


14 Juillet fête nationale
Le 14 juillet 1790, la « fête de la Fédération » célébrait en grande pompe au Champ de Mars le premier anniversaire de l’insurrection. Cette commémoration fut par la suite abandonnée, avant que Léon Gambetta ne cherche à célébrer les fondements du régime de la IIIème République, le nouveau régime créé en 1875. Sur proposition du député de la Seine Benjamin Raspail, la loi du 6 juillet 1880, proclama finalement le 14 Juillet fête nationale de la République.
Le 14 juillet fut grandement célébré en 1919 et 1945, après les victoires lors de la Première et de la Seconde guerres mondiales.


Le jour « J » du 14 Juillet

Chaque année à Paris a lieu le traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées. Depuis la présidence de Jacques Chirac, de nombreux « jeunes » de la France entière ainsi que des militaires sont invités à une réception donnée dans le parc du Palais de l’Elysée, appelée « Garden party ». Partout en France sont organisés, les soirs des 13 et 14 juillet des bals populaires ponctués de feux d’artifices.
A l’étranger, les consulats et ambassades organisent également des réceptions pour les ressortissants français.

Les « jeunes » non invités vont s’en donner à coeur joie tout de même… Les banlieues vont… s’embraser de jolis feux d’artifices. Mais on ne peut inviter tous ces « jeunes » patriotes à la garden-party de l’Elysée…