Francaisdefrance's Blog

07/07/2009

Massacre des moines de Tibéhirine: Sarkö lèvera le secret défense, versions 1 & 2

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:57

Version 1 à 12h53 le 7 juillet:

Massacre des moines de Tibéhirine: Sarkozy lèvera le secret défense

Massacre des moines de Tibéhirine: Sarkozy lèvera le secret défense

Nicolas Sarkozy a demandé mardi la « vérité » sur le massacre des moines de Tibéhirine en 1996, estimant que les relations entre pays ne pouvaient pas être fondées sur « le mensonge », et assuré qu’il lèverait le secret défense sur tous les documents demandés par la justice française.

Nicolas Sarkozy a demandé mardi la « vérité » sur le massacre des moines de Tibéhirine en 1996, estimant que les relations entre pays ne pouvaient pas être fondées sur « le mensonge », et assuré qu’il lèverait le secret défense sur tous les documents demandés par la justice française.

« Je vous dis une chose, je veux la vérité. Les relations entre les grands pays, elles s’établissent sur la vérité et non pas sur le mensonge », a déclaré le président français lors d’une conférence de presse avec son homologue brésilien Inacio Lula da Silva.

« J’indique de la façon la plus claire que, naturellement, je lèverai le secret défense sur tout document que nous demandera la justice. Il n’y a pas d’autre façons de faire la vérité, aucune autre façon », a ajouté M. Sarkozy.

« Ce sont des faits qui remontent à 1996. La justice est saisie, la justice doit avoir tous les documents », a insisté le chef de l’Etat français.

« On ne peut pas dire que l’amitié entre les peuples et entres les pays peut résister aux mensonge. Il faut faire la lumière, il n’y a rien à cacher. En tout cas de mon point de vue, je suis vraiment déterminé à ce que la lumière soit faite », a-t-il conclu.

Selon le récent témoignage du général François Buchwalter, ancien attaché de Défense français à Alger devant le juge antiterroriste chargé de l’enquête, les moines ont été tués peu après leur enlèvement par des tirs depuis des hélicoptères militaires algériens alors qu’ils se trouvaient dans ce qui semblait être un bivouac de djihadistes. Alger et Paris aurait ensuite étouffé ces informations.

La levée du secret défense dépend d’une autorité administrative indépendante, la Commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN), que les autorités doivent saisir pour avis lors d’une demande par une juridiction française de déclassification de documents. La quasi totalité de ses avis, non contraignants, ont été suivis par les autorités concernées (Elysée, Matignon, ministères).

Version 2 à 13h08 le même jour:

Sarkozy lèvera le secret-défense si la justice le demande

Sans commentaire…

Le Président de la République Française, Nicolas Sarközy, s’incline devant le recteur de la grande mosquée de Paris… Soumission???

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 12:45

Piqûre de rappel: (mardi 2 octobre 2007)

L’état de l’Etat de la France


Le Président de la République Française, Nicolas Sarkozy, s’incline devant le recteur de la grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, et réalise un acte cultuel musulman.

Mahomet, le prophète fondateur de l’islam, a déclaré :
« L’Islam domine et ne saurait être dominé. »
EL-BOKHARI (23, 80), cité par A. FATTAL, Le Statut légal des non-musulmans en pays d’Islam, Beyrouth, Dar al-Machreq, 1995, p.144.

Pour l’islam Dieu lui-même a dit :
“Dieu ne donnera pas aux infidèles [non-musulmans] l’avantage sur les croyants [musulmans]” (Coran IV, 141).
“Force et puissance appartiennent à Dieu, à son prophète [Mahomet] et aux croyants [musulmans]” (Coran, LXIII, 8 )

« Le chef de l’État s’est rendu à la grande mosquée de Paris pour rompre le jeûne du ramadan.
 » C’est la première fois, depuis l’inauguration de cette mosquée par Gaston Doumergue en 1926, qu’un président en exercice vient rompre le jeûne, un acte cultuel qui consiste à partager le premier repas suivant le coucher du soleil. »
C’est à l’invitation de son président, le recteur Dalil Boubakeur, que le chef de l’État s’est exprimé hier.  »
Nicolas Sarkozy a dit :
« CEUX qui parlent de haine blasphèment l’islam. Ils n’ont rien à faire sur le sol de la République française ».

Cf article du Figaro ci dessous.

___________________________________________________

Et la souverainété, et la dignité, et la laïcité dans tout cela, Monsieur le chef de l’Etat Français, démocratique et laïque ?

Depuis quand un Président de la République se prononce-t-il sur ce que serait ou ne serait pas un blasphème d’une religion quelconque ?

Est ce que Sarkozy va bannir Dieu et le coran pour ces paroles de haine envers les non-musulmans et décréter que Dieu blasphème :

« Dieu n’aime pas les infidèles ! » Coran 3.32 ?

 » Le livre : « Le coran contre la République » de Laurent Lagartempe démontre que la publication, la diffusion et l’enseignement du Coran sont, au regard du code pénal français, des délits de « provocations à crimes et délits contre les personnes ». Il ne peut exister d’« islam en France » ni même d’« islam de France » sans que le Coran ait au minimum été expurgé de ces quatre cents versets incompatibles avec les lois de la République. »
Or pour l’islam, le coran est « saint », il est la parole de Dieu lui-même, il est impossible de l' »expurger ».

vu sur http://stopislamisationdesesprits.blogspot.com/2007/10/ltat-de-letat-de-la-france.html

Contrôles policiers « au faciès »? On se demande bien pourquoi…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 12:38

Allez la HALDE et toutes les associations de tous bords anti-racistes et pro-immigrés, faites-vous les dents la-dessus:

Lire:  (Sur le site du ministère de l’intérieur, les personnes en fuite recherchées pour délits graves) :
http://193.252.228.130/personnes1.asp?T=R

Et c’est ausi valable pour les adeptes des « chances pour la France », sans-papiers et des champions de la repentance nationale…

Source dans le lien… Pas plus officiel que ça…

FDF

PS: Après une agression dont j’ai récemment fait l’objet (8 racailles ont massacré à coups de pieds ma voiture dans laquelle j’étais…) j’ai vu pratiquement les mêmes « tronches » quand on m’a montré une liste de photos de 153 « jeunes issus de l’immigration » au commissariat…

Chroniques de la racaille ordinaire…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 10:00

06/07/09

Menacé de mort pour avoir dénoncé un petit caïd

Adrien*, dont le témoignage a entraîné l’incarcération d’un délinquant, vit dans la peur. Il a été victime de représailles. Trois de ses agresseurs ont écopé, hier de prison ferme. Sous haute protection policière 24 heures sur 24, fébrile, violenté, dépouillé, menacé de mort, il devra quitter le département et peut-être même le pays. Son tort ? Avoir osé témoigner contre Kaiser, un petit caïd d’Evry qui se trouve aujourd’hui au fond d’une cellule à Fleury-Mérogis.


Hier, au tribunal correctionnel d’Evry, dans une ambiance tendue, s’est tenu le procès des frères T. et de Mamadou. Le trio, poursuivi pour « vol avec violence ayant entraîné une incapacité totale temporaire de moins de huit jours », a été reconnu coupable.

« Ma tête était mise à prix aux Pyramides »

Les deux frères, 18 ans et 22 ans, déjà plusieurs condamnations au compteur, ont écopé de quatre et trois mois de prison (seulement?) avec mandat de dépôt. Mamadou, 21 ans, a écopé deux mois. Les lieutenants du Kaiser auraient voulu venger celui qui a osé témoigner contre leur chef.
Sur le banc des parties civiles, couvé du regard par deux policiers en civil, gilet pare-balles et matraque à la ceinture, Adrien*, la victime, celui qui a parlé. « Ma tête était mise à prix aux Pyramides », résume le jeune, 26 ans, jean et baskets aux pieds.
C’est une histoire à tiroirs. Acte I : le 27 mai dernier, lors d’une opération coup de poing aux Pyramides, à Evry, les policiers tombent sur une arme dans l’appartement d’Adrien. Les policiers la reconnaissent. Kaiser fanfaronnait avec sur son blog, menaçant les policiers.
Adrien révèle aux policiers qu’il n’est que la « nourrice », qu’il garde cette arme qui appartient en fait au Kaiser. Ce dernier, qui a un casier judiciaire chargé et des sursis sur la tête, tombe. Direction prison.
Acte II : deux jours plus tard, le 29 mai, ses lieutenants mènent une opération de représailles. Ils cambriolent et vandalisent l’appartement d’Adrien, lui volent ses chéquiers, cartes bancaires et jettent tout son mobilier par la fenêtre du 7 e étage. La victime est menacée de mort par téléphone. Elle quitte Evry et se cache.
Acte III : le trio retrouve Adrien à Draveil. Ce dernier venait faire opposition bancaire. Les malfrats dépouillaient son compte.
Acte IV : ils lui volent son vélo, le poursuivent et le frappent. Mais la patrouille du commissariat de Draveil passe par là, flaire le truc et les interpelle. Garde à vue. La victime reconnaît ses agresseurs lors du tapissage, derrière la vitre teintée. Ils sont déférés dans la foulée, jugés et reconnus coupables.
« Je n’ose plus sortir de chez moi. Je deviens parano. Ils ont juré de me buter », résumait Adrien hier, à l’issue de l’audience. Une source judiciaire partageait la même inquiétude.

* Son prénom a été modifié.

vu sur http://www.leparisien.fr/essonne-91/menace-de-mort-pour-avoir-denonce-un-petit-caid-04-07-2009-569131.php

Le dhimmi du jour: François Beranrdini, Maire de Istres.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 09:53
La plaque de la mosquée dévoilée
06/07/09

INVASION

C’est en présence du Consul Général Adjoint d’Algérie, de l’imam Benjabbour Abdarrahim, du député au parlement algérien, et de nombreux élus que François Beranrdini, Maire et Djamel Bedra, président de l’association musulmane d’Istres ont dévoilé la plaque de la mosquée devant un public nombreux.

Ce lieu de culte s’appelle désormais mosquée Arrahma, ce qui signifie « la miséricorde ». « Le dévoilement de cette plaque est une étape supplémentaire de la reconnaissance de l’islam. C’est un honneur et un privilège de faire partie du paysage de la ville et d’être membre à part entière de la communauté istréenne.

Ce jour est un symbole de collaboration entre les collectivités locales et les citoyens qui aspirent à vivre leur religion dans la tranquillité et le respect mutuel » déclarait-il dans son discours en terminant par ces mots « je tiens donc à remercier l’ensemble des gens présents et plus particulièrement M. le Maire et son équipe pour son implication, passée, présente et je l’espère future ».

Après quelques paroles de l’imam, François Bernardini tenait à rappeler dans quelles conditions les musulmans exerçaient leur foi il y a une vingtaine d’années ce qui l’avait amené alors à céder contre un euro symbolique une parcelle de terrain afin de pouvoir y construire cette mosquée et : « permettre aux gens de célébrer dignement leur culte ».

Débutée en 2003, la construction de la mosquée s’est terminée en 2007, grâce à la solidarité et la contribution des donateurs. Cette mosquée qui vit au rythme des 5 prières quotidiennes accueille jusqu’à 500 personnes lors de la prière du vendredi. Des conférences sont également organisées régulièrement.


Source: site officiel de la ville d’Istres: http://tinyurl.com/n37pfo