Francaisdefrance's Blog

10/04/2009

Bloc-notes: le couac dans la marche turque vers l’Europe.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:18

La Turquie, musulmane et laïque, a confirmé sa pente : c’est un pays prioritairement solidaire de l’islam qui s’est dévoilé, à Strasbourg, lorsque Recep Tayyip Erdogan, premier ministre, s’est déclaré « personnellement opposé » à la nomination d’Anders Fogh Rasmussen, premier ministre danois, au secrétariat général de l’Otan. La faute de ce dernier ? Avoir soutenu, en 2005, ses compatriotes caricaturistes de Mahomet, au nom de la liberté d’expression. Alors que des dirigeants européens courbaient l’échine en s’excusant, l’insoumis avait sauvé l’honneur.

Ce couac d’Erdogan, qui n’a su cette fois trouver d’alliés, révèle la nature de cet « islamiste modéré », qui voit la laïcité d’Atatürk comme un obstacle et refuse de reconnaître le génocide arménien. En 2008, il avait demandé à sa communauté expatriée en Allemagne de garder sa culture : « L’assimilation est un crime contre l’humanité. » Bernard Kouchner a avoué (mardi, RTL) avoir été « très choqué » par la pression turque. Elle a amené le ministre des Affaires étrangères à reconsidérer son appui à une entrée de la Turquie dans l’Europe.

Les yeux s’ouvriraient-ils, sur ce sujet comme sur d’autres ? Les références religieuses du dirigeant, qui voit l’Union comme une association multiculturelle où l’islam aurait toute sa place, font douter de son désir de respecter une commune identité laïque. Alors que le G20 a mis en scène, à Londres, la perte d’influence de l’Occident, une ouverture de l’Europe à la Turquie orientale viendrait ac­complir les certitudes médiatiques sur la ringardise de notre civilisation. Mais l’opinion européenne reste ma­joritairement attachée à ses héritages.

En obligeant Rasmussen, pour prix de sa nomination, à des amabilités pour le monde islamique, Erdogan en a même rajouté dans l’expression de sa différence. « Je respecte l’islam comme l’une des grandes religions du monde et ses symboles religieux  », a dû déclarer le Danois, en promettant de fermer une chaîne de télévision soupçonnée par Ankara d’être porte-parole des Kurdes du PKK. Imagine-t-on l’Europe demander à Erdogan de formuler son respect pour le judéo-christianisme ? En fait, cette arrogance de la Turquie, qui a obtenu la suppression de la référence aux racines chrétiennes de l’Europe dans le préambule de sa Constitution tandis qu’elle-même se réclame du Coran, illustre les limites de l’idéologie de la « diversité », défendue par Barack Obama, mardi. La coexistence entre l’islam et la laïcité occidentale a été bien posée par Erdogan. Et sa réponse est claire.

Écouter les Européens
Il faut reconnaître à Barack H. Obama d’avoir honnêtement abordé le problème de la Turquie, dont il soutient l’entrée dans l’Europe : c’est bien sa qualité d’État musulman qui lui donnerait vocation à intégrer l’Union européenne. Les États-Unis ont à cœur, en effet, de démontrer qu’ils « ne sont pas en guerre contre l’islam », comme l’a redit à Ankara le président américain, qui va augmenter ses forces armées en Afghanistan pour lutter contre al-Qaida. George W. Bush tenait de semblables propos, destinés à limiter son intervention en Irak contre le seul « islamo-fascisme ». Mais pourquoi le monde musulman se sentirait-il agressé par ces guerres contre une idéologie régressive qui dénature sa religion ? Laisser entendre que le prix à payer de la lutte contre le fondamentalisme devrait passer par une intégration en Europe de pays musulmans, risquant sinon de se sentir agressés par l’Occident, est un raisonnement trop tordu pour tenir debout. Il ne procède pas, de surcroît, d’une grande confiance en ces pays-là.

L’Europe n’a pas vocation à devenir le terrain d’expérimentation d’une diversité vue comme une politesse que devraient les États-Unis au monde islamique. Obama, que rien ne distingue de Bush quand il soutient la candidature d’Ankara tout en poursuivant son offensive contre l’obscurantisme coranique, a montré son peu d’intérêt et de compréhension pour le Vieux Continent, son unité, ses traditions, son histoire. Or ses habitants aimeraient bien, probablement, avoir leur mot à dire sur leur propre avenir. Cette semaine, Nicolas Sarkozy a réitéré son opposition à l’entrée de la Turquie, tout en laissant se poursuivre le processus d’adhésion. Les élections européennes aborderont-elles cette question ? À deux mois des échéances, il serait temps d’entrer dans le vif du sujet.

À quand les débats ?
Ce silence autour des élections au Parlement européen a d’ailleurs de quoi surprendre. Ce ne sont pourtant pas, outre la Turquie, les thèmes de réflexion qui manquent. À commencer par l’éventuel recours au protectionnisme communautaire comme réponse à la crise, ou l’harmonisation des politiques de flux migratoires. Il est à noter qu’Anders Fogh Rasmussen, le Danois défié par le Turc, a mené sur ce dernier point une politique parmi les plus restrictives d’Europe. Un exemple, pour ceux qui l’ont désigné au secrétariat général de l’Otan ? Le peu d’empressement des formations politiques françaises, à commencer par l’UMP, à ouvrir ces débats serait évidemment le moyen le plus simple de les éviter…

Omerta contournée

Après avoir diffusé sur Internet une vidéo de la RATP montrant un jeune homme agressé, en décembre, dans un bus parisien, par quatre adolescents aux cris de « fils de pute » et de « sale Français », un policier a été mis en garde à vue, mercredi. Pour avoir bravé l’officielle omerta, il mériterait plutôt d’être félicité.

Humour (quand-même…): Les guerriers de l’islam en action.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:43

lobotomie


http://www.dailymotion.com/video/x8xgfs_les-guerriers-de-lislam-en-action_news

Si, si, ça c’est passé en France…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:40
Eléctions présidentielles algériennes 2009 à Lyon
581
http://www.dailymotion.com/video/x8xclk_elections-presidentielles-algerienn_news

La laïcité menacée par les conversions à l’islam.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:35


http://www.dailymotion.com/video/x8w6l9_reportage-deux-francaises-convertie_news
A la première de ces deux dames, je dis: « Si vous voulez pratiquer, faites-le dans votre pays d’origine!. Ca ne gènera personne. La France n’est pas un pays islamique ni musulman! »

A la seconde, je dis: « tu as fait un choix, tu assumes ! »

Aux deux, je dis: « vous vivez en France, pas en Algérie! »
244

Le drapeau français profané dans les Bouches-du-Rhône ! Et encore !!!

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:25

On pourrait dire qu’il s’agit à nouveau d’une réaction de défiance envers la France si l’acte s’était produit à Pékin comme au moment du passage de la flamme olympique dans notre pays l’an passé, seulement c’est bien en France qu’il a été commis. C’est certes anecdotique, personne n’a été blessé, personne n’a été vandalisé, sauf la mémoire nationale.
drapeau-francais-brule
C’est encore une preuve, s’il en fallait une supplémentaire de l’évidence de l’invasion dont est victime la France, c’est symbolique, oui, mais c’est très grave : fin mars des individus ( on se demande encore lesquels ! ) ont brûlé le drapeau français qui était accroché à côté de la stèle des anciens de la Première Armée française  à Cabannes ( Bouches-du-Rhône )dans le cadre de la cérémonie de commémoration du 19 mars 1962 pour le remplacer par le drapeau algérien !

Évidemment, alors qu’aujourd’hui l’Algérie se choisit un nouveau président en la personne de l’ancien – la réélection de Abdelaziz Bouteflika ne fait aucun doute .

Est-ce l’acte personnel d’un afficionados des couleurs algeriennes, la colère passée de la manière la plus étonnante qu’il soit d’un pied-noir comme le note l’un des commentaires du site, ou peut-être d‘une opération anti-française menée par une bande de  » jeune’s  » revendiquant de la sorte que les Bouches-du-Rhône deviennent une wilaya algérienne. La dernière hypothèse pourrait être la bonne compte-tenu du succès obtenus la semaine dernière lors du vote des algériens du département au consulat de la ville : près de 70 000 électeurs de nationalité algérienne sont inscrits sur les listes électorales établies par le consulat. L’affluence des grands jours fut donc au rendez-vous, à Marseille et partout en France…

Toujours est-il que le drapeau tricolore a été brulé sur notre sol… je ne me rappelle pas avoir entendu un membre du gouvernement français sur le sujet.

source :  François Desouche

Des nouvelles des  » diversités « …

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:19

 » Elle viendra enrichir le patrimoine architectural nantais « .

muzz-mars

Cette phrase extraite d’un article du quotidien Ouest-France nous signale en des termes grandiloquents que la future mosquée-cathédrale nantaise sera affublée d’un minaret culminant à 20 mètres de hauteur, d’un café turc, d’une épicerie, d’une bibliothèque. Le projet de construction de ce centre qui se veut culturel est mené par l’ Association culturelle turque de Nantes qui regroupe 400 familles. Elle viendra assurément dominer Nantes qui de bretonne a tendance à devenir turque avec une telle construction dont l’ouverture est prévue pour juillet.

Dans le même genre d’idée qui veut que la «  diversité  » soit un grand bien absolu et irrévocable pour l’Europe, ce matin Eric Besson et Yazid Sabeg participaient à la remise des premiers « labels Diversité » à sept entreprises privées. Cette première  » livraison «  récompense entre autres PSA Peugeot Citroën pour la politique en faveur de l’égalité des chances mise en place au sein du groupe. Ont été primés en même temps que PSA,CNP Assurances, BNP Paribas, La société d’interim Randstad France, Eau de Paris et pour les PME, Osmose et ILO. A noter qu’un reportage sur ce sujet a été diffusée à 13 heures sur France 2, lancée par une Elise Lucet qui n’a pas hésité a dire tout le bien qu’elle pensait de cette initiative, était-elle en mission commandée ?

Autrement dit les Français de souche sont beaucoup trop typés pour ces entreprises. Pour être clair : beaucoup trop pâle, dixit monsieur Sabeg le commissaire à la diversité et à l’égalité des chances…

source : voxfnredekker

Racisme anti-Blanc : « Si un membre du LKP est blessé, il y aura des morts ! » avait prévenu Elie Domota.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:08

La vidéo de l’agression d’un jeune Blanc par une bande d’origine allogène dans un bus parisien qui a déclenché un « buzz » sur internet depuis sa diffusion (voir Novopress) a sans doute permis d’ouvrir une brèche dans le mur du silence qui entoure habituellement le racisme anti-Blanc. Pourtant, en février dernier une autre menace, visant elle aussi des Blancs, avait été proférée à la télévision guadeloupéenne Canal 10 par Elie Domota, le « leader charismatique » du LKP, contre les « békés » et les « colons de la métropole ». « Je le dis solennellement : si un membre du LKP ou un manifestant guadeloupéen est blessé, il y aura des morts » a-t-il prévenu.

Le parrain du « collectif contre la profitation » a confirmé lundi 6 avril son refus de prendre part aux « états-généraux de l’outre-mer » convoqués par le Président de la République, au motif que « tout a déjà été décidé depuis Paris par des experts, des technocrates, des bureaucrates ». Etats généraux ou pas, les contribuables de la métropole seront naturellement invités à mettre encore et toujours la main à la poche pour porter à bout de bras des territoires sinistrés qui coûtent annuellement au budget de la Nation la bagatelle de 13 milliards d’euros, soit l’équivalent du « trou de la sécu »…

Source et vidéo sur: http://fr.novopress.info/?p=16289

[http://fr.novopress.info]

L’intégration ne marchera absolument JAMAIS !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:52

discrim

« Merci Demos, d’avoir pris le « risque » d’écrire, comme vous dites : « Ce que je tente de dire, c’est que l’intégration ne marchera pas, ne marchera absolument jamais, si les Français ne se remettent pas à aimer leur pays et à être fiers de leur héritage à la fois républicain, culturel et historique. » Nous sommes en phase. Affirmer et exprimer leur amour de la France et de leur héritage, les Français en ont été empêchés, comme je l’explique dans mon ouvrage.

L’enjeu est, et va être, de faire « sauter » (pacifiquement, démocratiquement) tous les verrous qui empêchent les Français d’être eux-mêmes et de relever enfin la tête. Au nombre de ces verrous, je compte les très nombreux médias qui sont devenus des organes de diffusion d’une propagande de détestation, de dénigrement et de rejet de l’identité française ; je compte aussi une partie non négligeable des hommes et des femmes politiques qui non seulement ne protègent plus les Français, mais pire, les mettent en danger. Pour toutes ces raisons, je suis convaincue que notre époque a besoin, comme à d’autres époques — celle de la Résistance par exemple — qu’une majorité d’enfants de France, d’où qu’ils viennent, s’engagent au quotidien à servir l’idéal français. Ce qui signifie, très concrètement, de se faire violence et oser se regarder dans la glace, de regarder ses concitoyens pour réaffirmer cette évidence : « oui, nous sommes Français et nous souhaitons participer à enrichir l’identité française, comme ont su le faire nos ancêtres, génération après génération, et non appauvrir notre identité ».

Chaque enfant de France qui comprend que notre pays est désormais en danger doit s’engager à exercer une pression sur les hommes et femmes politiques. Pour cela, il est nécessaire d’entrer en contact avec eux, de leur dire ou de leur écrire, très sereinement, ce que vous pensez et ressentez. Posez-leur des questions. Aidez-les à réfléchir, tout simplement, car nombre de politiques ne réalisent même pas qu’ils sont en train d’étouffer la France. La plupart n’ont peur que d’une seule chose, c’est de ne pas être élus ou réélus ; ainsi, nous avons à notre disposition un formidable outil de pression sur eux. Apprenons, quelle que soit l’élection, à les juger sur leurs actions et prises de positions politiques en faveur de ou contre l’idéal français qui est, dans les faits, la traduction de l’identité française. Ne les jugeons plus sur leur étiquette de parti car, en ce qui concerne le respect et la protection de l’idéal français, cela n’a strictement aucun sens. C’est ainsi que nous pourrons éjecter de notre classe politique tous ceux qui participent à scier la branche sur laquelle le peuple français est assis, donc tous les communautaristes (les adeptes de la discrimination positive et du comptage ethnique) ; tous ceux qui propagent l’idéologie de la repentance et de la culpabilité du peuple français (les adeptes des lois de lutte contre les discriminations, qui font de chaque Français de souche européenne un raciste en puissance) ; les adeptes de l’allègement des contenus des programmes scolaires et des concours, qui font passer à la trappe, chemin faisant et l’air de ne pas y toucher, une partie des références culturelles françaises… C’est à ce prix que nous pourrons de nouveau un jour respirer et retourner à nos occupations quotidiennes, et de nouveau confier en toute tranquillité les clés de notre destin collectif à la classe politique. »

Lu sur:  http://puzzledelintegration.blogspirit.com/

Sarközy, le Président sans peuple …

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:43

mon-precieux

On le sait, le pouvoir isole. Même les plus grands n’ont pu échapper à cette réalité consubstantielle à l’exercice de la fonction suprême.

Mais chez Nicolas Sarkozy, les événements des derniers jours nous montrent que nous sommes désormais un cran plus loin. Le président n’est pas simplement isolé. Il est sans peuple. Parcequ’il la bien voulu ainsi… Le peuple l’a élu, il ne lui sert plus à rien…


Sarkö est isolé au point qu’on peut remarquer qu’il est le premier « président virtuel », président qui agit en circuit fermé, sans le peuple, sans le voir, sans lui demander son avis, sans écouter ce qu’il dit, sans se soucier des conséquences sur lui de ses décisions.

Le récent déplacement du chef de l’Etat à Châtellerault a permis de se rendre compte physiquement de cette présidence virtuelle. Nicolas Sarkozy circulait dans une ville littéralement déserte, vidée de ses habitants, dont le peuple avait été remplacé par des militants UMP amenés en car dans une salle de réunion.
Châtellerault ressemblait ce jour-là aux villes de banlieue américaines désaffectées dans lesquelles l’armée testait en vue d’Hiroshima les effets grandeur nature de l’arme atomique, les figurants de l’UMP prenant la place des mannequins de cire…

Même chose quelques jours plus tôt à Saint-Quentin. Dès 6 heures du matin, la ville était bouclée, et comme à Châtellerault, Nicolas Sarkozy a fait une visite présidentielle virtuelle, se déplaçant dans des rues désertes, alors que la population était contenue de façon assez musclée au-delà d’un cordon de sécurité suffisamment éloigné pour permettre au président d’avoir le champ de vision totalement dégagé.

Pour l’avenir, pour lui épargner des transports inutiles, nous conseillons au président de se faire construire une ville-type de province en carton pâte dans les jardins de l’Elysée, qui pourra lui servir de lieu de « sortie sur le terrain ».
Ou mieux, s’il parvient à se payer les services d’un studio suffisamment qualifié, Nicolas Sarkozy pourrait évoluer dans une ville totalement virtuelle, ce qui lui permettrait de le faire depuis son bureau, en l’agrémentant d’un fond bleu comparable à celui qu’utilise tous les soirs Evelyne Dhéliat pour présenter la météo sur TF1. Ville de province virtuelle pour président virtuel, voilà qui collerait bien.

Mais le président sans peuple, ce ne sont pas simplement ces déplacements dans des villes vidées de leurs habitants. C’est d’abord un mode de fonctionnement, que ces visites illustrent à merveille.

Ce qui caractérise le président sans peuple, c’est qu’on ne sait plus très bien finalement ce qu’il préside.

Le président sans peuple, c’est celui qui a annoncé qu’il ne ferait aucun référendum pendant les cinq ans de son mandat et qui refuse la proportionnelle aux élections législatives.
Le président sans peuple, c’est celui qui, en février 2008, fit passer en force, et en catimini, la Constitution européenne rebaptisée Traité de Lisbonne, alors qu’elle avait été massivement rejetée par les suffrages populaires le 29 mai 2005.
Le président sans peuple, c’est celui qui décide unilatéralement de pousser la France dans le commandement intégré de l’OTAN, soumettant un peu plus notre politique étrangère aux desiderata de Washington.
Le président sans peuple, c’est celui qui prétend qu’on ne se rend plus compte qu’il y a des grèves en France.
Le président sans peuple, c’est celui qui a géré avec une légèreté indigne et un mépris incroyable les mouvements sociaux massifs qui ont agité la France d’outre-mer pendant plus d’un mois.
Le président sans peuple, c’est celui qui continue le bling bling et les vacances chez des milliardaires sulfureux alors que son pays traverse une crise économique et sociale d’une brutalité inouïe.

C’est tout cela le président sans peuple.
C’est un président qui ne gouverne plus un pays et son peuple, mais qui gère des tableaux statistiques, qui sans cesse se cherche des maîtres ailleurs, à Bruxelles, à Berlin ou Washington, sans s’intéresser aux attentes de la population dont il est censé défendre les intérêts.

Le cadre d’exercice de ses prérogatives est un circuit fermé constitué de quelques privilégiés souvent fortunés, et déconnecté comme jamais des réalités populaires.

Finalement, le Châtelleraudais prié de quitter un centre-ville bunkerisé le jour du déplacement du président et l’électeur floué par un Système qui décide sans lui, voire contre lui, ne sont qu’une seule et même personne. Cette personne appartient à un peuple dont le président a décidé qu’il ferait sans, et auquel il ne réserve que les artifices de sa propagande.

Source: Le Vrai Débat


Exemple d’intégration: Samy Nacéri reconnu coupable de fraude fiscale.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:35

Chassez le naturel…

LEXPRESS.fr 10/04/2009

L’administration fiscale reprochait à Samy Nacéri d’avoir fait une fausse déclaration des revenus liés au film Taxi. Le tribunal de Nanterre n’a toutefois pas condamné l’acteur, en prison depuis janvier pour une agression « présumée ».

L’acteur Samy Naceri, en prison à Fresnes depuis janvier dans une affaire d’agression « présumée » à l’arme blanche, a comparu jeudi après-midi devant le tribunal de Nanterre, qui l’a reconnu coupable de fraude fiscale en 2003 et 2004 mais l’a dispensé de peine.

REUTERS

L’acteur Samy Naceri a été reconnu coupable de fraude fiscale mais dispensé de peine.

L’acteur de 48 ans a bénéficié de cette dispense notamment parce qu’il s’est acquitté de ses dettes, soit « un peu moins de 250 000 euros » selon l’avocat de l’administration fiscale, Me Xavier Normand-Bodard.

« J’gagne assez d’argent pour payer mes impôts (…) j’ai pas cherché à me défiler (…) j’ai payé mes dettes et je ne dois plus rien à l’Etat », a déclaré l’acteur, vêtu d’un jean et d’un haut de survêtement blanc.

L’administration fiscale reprochait au héros de la série cinématographique « Taxi » de n’avoir déclaré qu’un peu plus de 100 000 euros en 2003 et 2004, alors qu’il en avait perçu plus de 600 000.

« Mettez-moi devant une caméra, y’a pas de problème (…) mais j’suis incapable de remplir une feuille d’impôts », s’est défendu l’acteur, qui a rejeté la responsabilité sur son ancien comptable.

La procureure a requis 100 jours-amende à hauteur de 500 euros par jour.

L’acteur avait été mis en examen et écroué en janvier pour « blessures volontaires à l’arme blanche en récidive », « menaces de mort » et « harcèlement » après l’agression d’un homme à l’arme blanche, dernier épisode d’une longue liste de déboires judiciaires, essentiellement des faits de violence ou des infractions routières.

vu sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/samy-naceri-reconnu-coupable-de-fraude-fiscale_753145.html

Nouvelles menaces de mort contre Sarközy…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:09

Le chef de l’Etat et le député UMP du Nord avaient déjà reçu des lettres menaçantes au mois de mars. Les policiers sont toujours à la recherche du ou des mystérieux corbeaux.

babouse3

Le corbeau a t-il encore frappé ? L’Elysée a reçu jeudi une lettre de menaces dactylographiée à l’attention de Nicolas Sarkozy. Dans l’enveloppe, deux balles avaient été glissées. La missive est signée d’un énigmatique «cellule 34». Pour le moment, aucune autre information n’a filtré sur le contenu de cette lettre. Le parquet de Paris n’était pas en mesure de dire si le courrier avait été posté dans le département de l’Hérault. C’est de ce département qu’avaient été postées, depuis deux mois, des lettres de menaces accompagnées d’une balle de 9mm à l’attention de Michelle Alliot-Marie, Rachida Dati, François Fillon, Alain Juppé, Christian Vanneste et Nicolas Sarkozy notamment.

Isabelle Juppé inquiète de l’islamisation de l’école ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:35

isabelle_juppe2


Alors que son mari a décidé de mettre  11 hectares de terrain à disposition d’ un imam notoirement radical (voir mes révélations sur France O) de l’ UOIF pour qu’il y élève la « Grande Mosquée de Bordeaux », Isabelle Juppé publie sur son blog un billet faisant l’éloge du film  » La journée de la juppe » joué par Isabelle Adjani, racontant le quotidien d’une prof au sein d’une école composée d’allochtones majoritairement musulmans ne supportant pas de voir une occidentale avec une juppe.
Pour résumer, Isabelle Juppé est mariée à un homme faisant des cadeaux précisément à ceux qui interdisent aux femmes de porter des juppettes mais devient dans le monde virtuel une féministe d’avant garde montant au créneau contre l’ombre de l’obscurantisme menaçant nos libertés fondamentales. ( porter une juppe me parait être en France une liberté fondamentale).
Si Mme Juppé reste dans cette schyzophrénie larvée ( islamovigilante sur son blog, mariée à un islamophile à la ville ) elle fournira sur un plateau des idées d’actions originales au Bloc identitaire, apparemment en recherche de « happenings » efficaces dans les rues de Bordeaux…
Quant à moi, j’ai déjà promis à Alain Juppé une grosse surprise qui sera en mesure de clore demain sa fiche Wikipédia par un chapitre  » Comment Alain Juppé livra une partie de Bordeaux  aux  salafistes » . Si le maire de Bordeaux veut régler ça en justice, c’est très volontiers que je donnerai au juge, et aux journalistes évidemment, tous mes dossiers accablants sur le cas de la Grande Mosquée (de l’ UOIF), afin que les électeurs puissent enfin comprendre la gravité de leur acte en mars dernier…

Monsieur Juppé, tapez le nom de votre femme sur Google, cette note figure déjà en première page…

Joachim Véliocas, auteur de L’islamisation de la France,

Encore un délire…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:13
Il est certain qu’avec les derniers « débordements » dont nous ont gratifié nos footeux issus de l’immigration, il fallait s’attendre à de petites larmes… Allez, un moment de honte est vite passé…

« Nicolas Anelka, qui avait manqué un pénalty décisif lors de la séance de tirs au but de la dernière finale de la Ligue des Champions face à Manchester United, avoue encore penser à cet évènement. « Oui, j’y repense de temps en temps, et je suis surtout sûr que j’y repenserai encore plus fort la prochaine fois que je serai impliqué dans une séance de tirs au but. Mais je ne peux rien y faire, c’est comme ça », explique l’attaquant de Chelsea, qui assure que la religion l’a beaucoup aidée à surmonter cette grosse déception personnelle. « La vie est faite de hauts et de bas, on ne peut pas être tout le temps heureux. L’islam m’a aidé à être plus calme et plus stable sur et en dehors du terrain. Il m’arrive des choses, en bien ou en mal, et je dois les accepter », a expliqué l’attaquant français, pour qui l’absence de réaction lors du pénalty manqué à Moscou en mai dernier avait été pris pour de l’insouciance par les fans de Chelsea. A Nicolas Anelka de prouver qu’il souhaite plus que tout remporter cette épreuve cette saison pour se faire pardonner. »

Source: http://www.foot01.com

Finance islamique: « Une manifestation formidable de l’intégration »…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:09

Non, de l' »INVASION »…

09/04/2009

« Jean-Paul Laramée, directeur de Secure Finance, est l’auteur de La Finance islamique à la française (Ed Secure Finance). Interrogé par LEXPRESS.fr, il écarte les risques de communautarisme que pourrait présenter ce système.

La finance islamique associe le financier et le religieux, n’est-ce pas paradoxal?

Tous les systèmes bancaires et financiers dans l’histoire étaient fondés au départ sur des principes religieux. Et l’islam se distingue du judaïsme et du christianisme car il n’est pas seulement une religion, il présente des principes à la fois religieux et sociaux qui règlent l’oumma, la communauté des musulmans. C’est une philosophie de vie qui se décline aussi en économie.

Les musulmans français connaissent-ils bien la finance islamique aujourd’hui?

La plupart des gens se trompent, faute d’informations, sur le système de la finance islamique. Beaucoup de musulmans pensent que la finance islamique correspond le mieux à leur façon de vivre et à leur foi et que l’islam interdit le prêt à intérêt. Du coup, 80% des musulmans interrogés pensent que les produits -notamment de prêts- sont moins chers. Or, c’est l’inverse! Les produits financiers sont pour l’instant compliqués à mettre en oeuvre et si une banque de détail s’ouvrait à la finance islamique, les taux seraient sensiblement plus élevés que dans les banques « classiques ».

On pense aussi que la banque islamique est à visée plus caritative que lucrative. C’est faux, le but des banques islamiques, comme toutes les banques, est de faire du profit!

Le système est-il applicable en France?

La finance islamique a beaucoup de choses à mettre au point pour ne pas être en marge du milieu bancaire français. A terme, les banques islamiques qui souhaiteraient proposer des produits financiers « grand public » auraient sans doute intérêt à  développer des partenariats avec les grandes banques françaises « classiques » pour que soient ouvertes des « fenêtres islamiques ». Ces guichets proposeraient des produits financiers conformes aux exigences de la charia, avec, sans doute -comme c’est aujourd’hui le cas au Maroc-, une étiquette autre qu' »islamique »: « alternatif » ou « éthique ». Ces appellations auraient le très grand avantage d’éviter tout communautarisme. En effet, si vous dites « produits islamiques », vous donnez l’impression de ne vous adresser qu’aux musulmans. Or, la finance islamique française doit s’adresser à tout les Français.

La crainte de repli identitaire émise par certains laïcs détracteurs de la finance islamique est-elle fondée?

Non, la laïcité ne doit pas interdire de travailler avec des systèmes économiques qui tirent ses principes fondateurs d’une religion. Au contraire, comme le soulignait récemment Mme Christine Lagarde, le système financier conventionnel ferait bien d’intégrer, pour se réformer et construire un meilleur système bancaire mondial, certains principes de la finance islamique.

La synergie entre ces deux systèmes doit également permettre d’abandonner tout communautarisme. Le cosmopolitisme est une chance. Et puis, est-ce du communautarisme que de constater qu’il existe une jeunesse française, républicaine et musulmane, compétente, qui maîtrise parfaitement, tout à la fois, le français, l’arabe et l’anglais… et les techniques de finances, islamique et « conventionnelle »? Ces élites musulmanes bénéficient, par ailleurs, d’une compréhension de la culture musulmane que doit encourager la France. On est bien loin de la vision stéréotypée du musulman qui « deale » dans les rues d’Argenteuil! La finance islamique serait une manifestation formidable de l’intégration des musulmans dans notre société. »

Source: http://www.lexpress.f

Dray : les surprises des comptes de SOS-Racisme

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 11:54

Et on ne doit pas être au bout de nos surprises… On ferait bien d’éplucher des comptes de la Halde et autres organismes de « bienfaisance »…

capitalisme
09/04/2009
<!–

.

–>

Devant la brigade financière, des donateurs du mouvement antiraciste disent leur étonnement face aux manipulations des chèques. Les responsables de l’association affirment pouvoir s’expliquer.

L’enquête sur «l’affaire Julien Dray» est concentrée depuis plusieurs semaines dans le décryptage des comptes des associations citées dans le dossier, notamment celle des «Parrains de SOS-Racisme». Les policiers de la brigade financière ont ainsi entendu à la fin du mois dernier les plus généreux donateurs de cette association créée en 1984 et présidée par Pierre Bergé.

Le chef d’entreprise Gilbert Wahnich a ainsi été interrogé sur un chèque de 35 000 euros versé le 31 juillet 2008 aux «Parrains de SOS-Racisme». L’entrepreneur classé par le magazine Challenges, 221e fortune de France et aujourd’hui à la tête des sociétés Treca et Dunlopillo, célèbres pour leurs matelas, a, sans aucune difficulté, confirmé son versement et mis en avant sa volonté d’appuyer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Il fut, entre 2006 et 2008, l’un des plus grands donateurs de l’association des Parrains, loin, toutefois, derrière Pierre Bergé, donateur au total de 110 000 euros.

D’autres donateurs et prestataires de l’association «historique» SOS-Racisme se sont en revanche étonnés, durant leurs auditions récentes, d’une confusion entretenue entre les comptes de la maison mère «SOS-Racisme» et celle, plus récente, des «Parrains de SOS-Racisme». Les services comptables de la chaîne de télévision Arte, intervenue dans la retransmission audiovisuelle de l’un des concerts organisés par SOS-Racisme au Zénith, ont ainsi adressé un chèque de 35 000 euros aux Parrains en novembre 2007. Un représentant de la chaîne, interrogé par les enquêteurs, a d’ailleurs admis avoir reçu une facture à l’entête des Parrains. Parrains dont le concert ne faisait pas mention.

Enfin, comme le révèle cette semaine L’Express, la brigade financière a entendu comme témoin l’ancien directeur de l’information de TF1, Robert Namias. Le journaliste a eu la surprise de découvrir de la bouche des enquêteurs qu’un chèque de 300 euros qu’il avait libellé au nom de SOS-Racisme à l’issue du dîner de soutien de l’association s’était vu rajouter grossièrement la mention «les Parrains de»…

Un chèque signé François Mitterrand

Manipulations financières litigieuses ou arrangements imprudents de la comptabilité ? La police cherche toujours à décrypter les mouvements de fonds. Dans ses constatations initiales, Tracfin, la cellule antiblanchiment du ministère de l’Économie et des Finances, soupçonnait une structure à trois étages : des flux financiers allant des Parrains de SOS Racisme à deux proches du député et ensuite à Julien Dray.

«Pas un seul euro n’est sorti de l’association des Parrains de SOS-Racisme pour aller dans la poche de Julien Dray», a rétorqué Pierre Bergé lors de la soirée annuelle de l’association, en février dernier. À SOS-Racisme, on affirme par ailleurs que des passerelles ont de tout temps existé entre l’association mère et celle des Parrains, notamment pour assurer le paiement des factures dans le laps de temps s’écoulant entre le moment où les subventions publiques sont votées et celui où elles sont versées. «Bien des associations fonctionnent ainsi», estime Jacky Benazerah, avocat de l’association.

Pour l’anecdote, un ancien de l’association rappelle qu’un chèque adressé à SOS-Racisme n’a même jamais été encaissé et est resté longtemps encadré dans le bureau du trésorier. Il s’agissait d’un chèque qu’avait signé François Mitterrand à l’issue d’un dîner de l’association dans les années 1980.

Ce chèque-là, dont la seule valeur est aujourd’hui historique et politique, n’aurait pas été saisi par les enquêteurs. Quatorze autres chèques, plus récents et libellés aux «Parrains», ont en revanche été retrouvés par Tracfin et transmis aux policiers. Ces derniers devraient poursuivre leur examen comptable avant d’envisager de nouvelles auditions.

Source: http://tinyurl.com/cabj9s

L’experte informatique de l’umepéheuhhh…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 11:46
Pour raconter des conneries pareilles et faire preuve d’une telle nullité de connaissances dans le domaine, je n’ose pas imaginer combien elle est payée… Et en outre, elle prend vraiment les français pour des cons-ignares car pour son auditoire, le peu de députés qui y assistaient roupillaient grave…
http://www.youtube.com/watch?v=ph6ZeEDnFmc&eurl=http%3A%2F%2Fclub%2Dacacia%2Eover%2Dblog%2Ecom%2F&feature=player_embedded