Francaisdefrance's Blog

09/04/2009

« Protection des droits sur internet »: un nouveau cinglant camouflet pour le gouvernement Sarközy

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:21
575
A la surprise générale, l’Assemblée a rejeté tout à l’heure le texte sur la « protection des droits sur internet ». Le sénat venait pourtant d’accepter le texte revu et corrigé en commission mixte paritaire, un texte sérieusement durci contre les internautes.

La majorité des députés UMP ont voté avec leurs pieds, refusant de venir prendre part au vote, montrant que mêmes les plus godillots des sarközystes ont leurs limites. Il ne se trouvait plus au moment du vote qu’une quarantaine de députés pour participer au vote à main levé. Seuls 15 députés ont voté pour et 21 contre, dont deux élus de l’UMP.

C’est un nouveau cinglant camouflet pour le gouvernement Sarközy.
Par la voix de son coreligionnaire Karoutchi, l’Occupant a immédiatement fait savoir que le texte serait pourtant présenté à nouveau ces prochaines semaines, mais Sarközy n’a pas précisé comment il entendait obliger les députés à accepter cette fois ce texte quand tout montre que même les siens le rejettent massivement, à l’image de la population majoritairement opposée HADOPI selon un sondage.

Pauvre France…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:53
Ils cherchent du travail…

Dhimmitude:

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:15

Il faut le savoir…

« À l’occasion de sa visite mensuelle en compagnie de l’équipe municipale, le maire est allé à la rencontre des habitants et acteurs locaux du quartier Marlière – Croix Rouge.

En fin de matinée, rendez-vous était donné à la Mosquée, rue de la Croix-Rouge. Après douze ans de travaux l’édifice qui accueille six salles de cours et deux salles de prières offre une nouvelle dimension au quartier. «  C’est un des points de repère importants dans le quartier, un lieu de prière et d’enseignement qui s’intègre progressivement dans le paysage », a précisé Vincent Lannoo, premier adjoint au maire. Une condition pour l’Association marocaine de dialogue et de solidarité (AMDS) : «  On voulait que ce lieu de culte s’intègre bien dans le site, qu’il soit construit à la française », a indiqué Jaouad Megaiz, secrétaire adjoint.
Chaque vendredi, jour de la prière, les deux salles de prières accueillent environ 500 personnes. Les mercredis, samedis et dimanches, des cours d’arabe et de culture musulmane sont dispensés aux 350 élèves ainsi qu’aux personnes de toute origine. «  On explique aussi des choses que les gens ne comprennent pas toujours, comme la politique. Qu’il est nécessaire de s’organiser, non pas pour former une communauté à part, mais pour montrer que l’Islam s’intègre bien dans la société ». L’ouverture du site lors des journées du patrimoine est, par ailleurs, envisagée. » suite La Voix du Nord 09/04/2009

« L’islam s’intègre bien dans la société »:

302

Européennes: le PS Kader Arif mélange prêche et campagne…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:59
192
Chaud partisan du communautarisme à consonante musulmane, le socialiste Abelkader dit Kader Arif est en campagne « itinérante » depuis quelques jours dans le grand Sud-Ouest, additionnant des centaines de kilomètres pour aller prêcher auprès des électeurs la bonne parole des bienfaits de… la Turquie en Europe !

Qu’elle soit musulmane tendance islamiste, qu’elle se trouve hors du continent européen, qu’elle nie le génocide arménien et qu’elle entende imposer son mode de vie aux peuples d’Europe, semble assez peu le perturber. Prophète d’une « adhésion en souplesse de la Turquie dans la communauté européenne » (sic !), si le « pays respecte les droits de l’homme » (resic !), Arif a pris son bâton de pèlerin afin de dénoncer ce qu’il désigne comme « le déséquilibre entre certains continents ». En ces temps de crise, cela risque effectivement d’intéresser beaucoup de nos compatriotes…
En somme, il ne cache même plus le fait que son programme pourrait se résumer à : « D’abord les autres, avant les nôtres ! »

Source:  europe-aliot-2009.com

ils vendaient de la viande avariée « hallal » nettoyée à l’acide…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:39

Hier, une dizaine de bouchers ont été interpellés entre Martigues et Marseille… Des bouchers qui vendent du « hallal » ne peuvent être que musulmans. Ahhhhhh, les bienfaits de l’islam et du saint coran…

140

Pour être « pure », comme l’ordonne le coran, elle devait y être, cette viande « hallal »… Nettoyée à l’acide… « ILS » s’empoisonnent entre eux.

« Le secteur de la boucherie est en crise. Est-ce une raison suffisante pour pousser certains bouchers à franchir la ligne blanche? C’est du moins ce que laisse penser une vaste opération de gendarmerie qui s’est déroulée hier dans plusieurs villes des Bouches-du-Rhône. Coordonnée par le pôle « santé publique » du tribunal de grande instance de Marseille, l’enquête porte sur un vaste trafic de marchandises avariées, de la viande hallal, « nettoyée » avec un produit chimique pour lui redonner un aspect visuel « convenable ».

Une fois cette opération effectuée, elle était cédée à des bouchers peu scrupuleux qui, eux-mêmes, la revendaient sous différents conditionnements à des particuliers. Selon nos informations, une dizaine d’artisans de Martigues, Port-de-Bouc et de l’agglomération marseillaise seraient impliqués dans cette fraude sanitaire avec, pour lien commun, un Marseillais, identifié comme le fournisseur des produits incriminés.

Jacques Dallest, procureur de la République à Marseille, a confirmé que cette enquête, confiée à la section de recherches de la gendarmerie nationale semblait suffisamment « grave » pour qu’une investigation d’envergure soit déclenchée.

« Pas rare »

Selon un expert sanitaire-la Direction des services vétérinaires et la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes sont également saisies de cette enquête- « l’utilisation de produits ménagers comme de la soude ou de l’acide redonne à la viande fadasse, voire vert-bleue, un aspect plus neuf. Les produits chimiques masquent les odeurs et la viande redevient blanchie ».

Un procédé qui, selon Jacques Dallest, « ne serait pas rare dans le milieu ». Toujours est-il que pour que le pôle santé publique se saisisse de ce dossier, c’est que les risques pour la santé sont avérés. A minima, cette enquête pourrait avoir été déclenchée à la suite d’une série d’intoxications alimentaires.

Hier, les enquêteurs tentaient de déterminer le degré d’implication de chacun des mis en cause. Le procureur envisageait pour certains un déferrement et la qualification de « tromperie aggravée », passible de quatre années de prison, pourrait être retenue.

Source: srossi@laprovence-presse.fr )


MAM veut interdire le port de la cagoule dans les manifestations… Ouhais, M’dame, on y pensera !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:20
Tags: , ,



Tout port de la cagoule sera interdit!


delinquance1

Ouhais, m’dame ! On y pensera!


Source: NOUVELOBS.COM | 09.04.2009
Il est certain qu’avec une pareille annonce, la racaille va trembler de peur…

« Ceux qui manifestent pour leurs idées jamais ne dissimulent leurs visages », explique la ministre de l’Intérieur, qui dit avoir « tiré le bilan des deux manifestations de Bastia et de Strasbourg », qui avaient dégénéré.

Des membres des Black-bloc, lors des manifestations anti-Otan de Strasbourg (Sipa)

Des membres des Black-bloc, lors des manifestations anti-Otan de Strasbourg (Sipa)

« Michèle Alliot-Marie, la ministre française de l’Intérieur, a déclaré mercredi 8 avril vouloir interdire dans les manifestations le port de cagoules. Celle-ci peuvent, selon elle, se dissimuler des « casseurs ». (Malin, comme réflexion…).
« Ceux qui manifestent pour leurs idées jamais ne dissimulent leurs visages », a-t-elle déclaré à des journalistes à la sortie du conseil des ministres.
Si la liberté de manifester fait partie de la démocratie, a-t-elle dit, il y a aussi « des gens qui ne viennent pas du tout pour la manifestation mais pour casser » et commettre des exactions, « dissimulés derrière des cagoules ». (Tiens, elle vient de s’en rendre compte?).

Bilan des manifestations de Bastia et Strasbourg

Elle a cité l’exemple des violents incidents qui ont marqué les manifestations anti-Otan vendredi et samedi à Strasbourg et la manifestation nationaliste corse de samedi à Bastia.
Michèle Alliot-Marie a demandé une réflexion à ses services « pour, éventuellement, introduire dans la lopsi (loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure, en préparation) des dispositions qui permettraient d’interdire ce type d’action par des gens qui sont de toute évidence des voyous ».
Elle a précisé avoir fait cette demande mardi, « en tirant le bilan des deux manifestations de Bastia et de Strasbourg ».

Manque de réaction des policiers en question

Les incidents de Strasbourg se sont notamment soldés par la destruction d’un hôtel, d’anciens locaux des douanes, d’un office du tourisme et d’une pharmacie par des incendies allumés par plusieurs centaines de jeunes masqués et habillés de noir.
Ces incidents ont suscité une polémique sur le manque de réaction des forces de l’ordre, pourtant déployées en nombre.
« La priorité du gouvernement était qu’il n’y ait pas de mort » (Ouf, nous sommes rassurés…), a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, en marge du compte rendu du conseil des ministres.
Il a confirmé que le maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, serait reçu « rapidement » par le directeur de cabinet du président Nicolas Sarkozy, puis par le chef de l’Etat lui-même. Il n’a pas donné de date. « (avec AP)

Françaises, Français: dormez tranquille…

Pas de crucifix à Douai !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:38

DOUAI

Une institutrice retraitée, âgée de 89 ans, a porté plainte contre la présence d’un crucifix sur le mur d’une cantine scolaire de la région de Douai, à Wandignies-Hamage.

Accroché au mur depuis les années 1960, le crucifix vient d’être dissimulé par deux volets en bois, à la suite d’une décision du tribunal administratif de Lille. « On n’avait même pas pensé que ça pouvait gêner » s’étonne le maire, Erich Frison qui a fait appel du jugement.

Les villageois ont décidé de se mobiliser contre cette décision. Une pétition de protestation a circulé dans le village. Au nom de cette laïcité obsessionnellement antichrétienne, ne va-ton pas aussi interdire les crucifix dans les églises qui sont dans de nombreux cas la propriété de l’Etat ?

Et dire que c’est l’Eglise qu’on accuse d’intolérance…

ruemuzzAttitude ostentatoire…

D’après une nouvelle de Novopress.info, 2009,

Le « droit du sous-sol »…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:35

Après des années d’attente, un carré musulman trouve sa place dans le cimetière

Source: http://tinyurl.com/dhwsgf

 Une première tombe marque l'emplacement du futur carré musulman.
Une première tombe marque l’emplacement du futur carré musulman.

| JEUMONT |

« À la demande de citoyens et de l’association Place publique, la municipalité a décidé d’aménager un carré musulman au sein du cimetière. Jeumont rejoint ainsi les communes de Louvroil, Maubeuge et Aulnoye.

En 2001, Nasser Achour, président de l’association Place publique, qui travaille sur la mémoire, l’identité et la citoyenneté, avait interpellé le maire de l’époque, Christine Marin, en vain. Les contacts avec la municipalité jeumontoise ont repris suite à l’arrivée de M.D(‘Position1’);Saint-Huile à l’hôtel de ville. Assez rapidement d’ailleurs car, explique Marc Demeure, adjoint en charge du dossier, la demande des musulmans était tout à fait justifiée : «  Il y avait une grosse lacune de ce côté-là. Il semble qu’il y avait pas mal de demandes de la part des Jeumontois depuis plusieurs années ».

C’est ce que Nasser Achour qualifie de «  droit au sous-sol », après le droit du sol : «  Aujourd’hui, soit les gens sont rapatriés, un acte pour lequel ils cotisent à des Tontine, sorte de caisses de solidarité décès, soit ils sont enterrés comme tout un chacun ». Cependant, la nécessité de se faire enterrer en France selon les rites correspond à un changement d’ordre générationel : «  Auparavant, les générations nées en Afrique du Nord étaient attachées à leur terre. Mais les nouvelles générations veulent être enterrées ici. ». D’autant que le rapatriement a un coût : «  Plus de 3 000 E ».

À Jeumont, Amar Tolba a perdu ses deux fils en 2006 et 2007. Faute de carré musulman, la dépouille du premier a été rapatriée en Algérie : «  Je voulais le faire enterrer à Louvroil, mais comme il ne vivait pas là, je n’ai pas eu l’autorisation », raconte le père. Le corps du second a été, pour des raisons financières notamment, enterré à Jeumont. Un déchirement pour les parents : « Sa tête est mal orientée, regrette Amar Tolba. On est à trois cents mètres du cimetière, mais ma femme ne vient pas se recueillir sur sa tombe, ça lui fait mal au coeur. Pour moi, le deuil n’est pas encore fait. » La municipalité s’était fixé pour objectif la réalisation de ce carré musulman lors du premier trimestre de cette année. «  Mais on a eu un homme qui est décédé en janvier et dont les enfants voulaient absolument qu’il soit enterré selon les rites funéraires musulmans, alors on a accéléré les choses », indique M. Demeure. Aujourd’hui, une première tombe marque donc l’emplacement du carré confessionnel, qui pourra en recevoir une centaine dans un premier temps, un projet d’extension du cimetière étant dans les cartons.

Selon les rites musulmans, la tête du défunt doit impérativement être orientée vers la Mecque, ce qui ne pose pas de gros problèmes d’aménagement dans le cimetière. Ce sera d’ailleurs la seule particularité de ce « carré » : « Certains voulaient qu’il soit délimité par des ifs ou un petit muret, mais je leur ai dit non, explique Marc Demeure. Autant je ne veux pas mettre ces tombes dans un coin pour pouvoir dire « on est tranquille », autant je veux respecter le principe de neutralité. » Seuls les habitants de la commune pourront y être enterrés, précise l’adjoint au maire, qui espère que l’exemple jeumontois inspirera les villes sambriennes qui ne disposent toujours pas d’un carré musulman.

D’ici quelques semaines, la dépouille du fils Tolba devrait, elle aussi, rejoindre l’emplacement dévolu : «  Je leur tire mon chapeau », dit le père à l’attention de l’équipe municipale.  »

Et hop! Voilà des voix assurées pour les prochaines élections… Honteux! Oui, honteux de profiter de la détresse de familles endeuillées (quelque-soit leur confession) pour faire de la dhimmitude et surtout de la récupération de voix. Car, soyons réalistes, le carré musulman n’a pas été créé simplement pour satisfaire les familles des défunts…

Vidéo d’agression dans un bus : soutenez le Policier gardé à vue !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:06

9 avril 2009

neutrois

Pour avoir mis au grand jour une vérité sur les racailles, un policier connaît de gros ennuis; ce qui est inconcevable dans un pays « démocratique » comme la France…

Il est actuellement victime d’un véritable lynchage médiatique, doublé de poursuites par l’Inspection Générale des Services (la police des polices) et de plusieurs plaintes déposées contre lui par la RATP.

L’argument contre lui est qu’il aurait commis une irrégularité de procédure, en laissant « fuiter » cette vidéo qui n’avait pas « vocation à être montrée au grand public ».

Mais tous les jours, des personnes, en particulier des journalistes, font la même chose, au nom du droit à l’information et de la liberté de la presse.

Ce matin encore, deux vidéos circulent sur Internet sur la mort d’homme en marge d’une manifestation anti-G20 après avoir été bousculé par un policier. Personne ne s’interroge sur « l’origine de la fuite », ni sur le « respect du secret de l’enquête » ou encore moins sur les questions de « droit à l’image ». Et ce serait en effet indécent.

Nous sommes en démocratie et les citoyens ont le droit de savoir certaines choses, même si ça n’arrange pas les autorités.

La justice est l’affaire de tous.

Il est incroyable que, dans l’affaire de l’agression du bus, les pouvoirs publics et les médias semblent chercher à dissimuler la vérité en faisant pression pour que la vidéo (que vous pouvez retrouver sur un de mes posts précédents) soit retirée de tous les sites. Ce qui a été fait, mais heureusement nous avons pu la sauvegarder avant sur un site… Soviétique !

Par contre, ils ne semblent même pas songer à condamner cette agression ni à plaindre la victime.
La vidéo a été retirée vers 18 h de la plupart des sites où elle se trouvait. Mais voici ce qu’on y voit :

Un jeune homme est tranquillement installé dans un bus, dans le quartier Montparnasse à Paris. Soudain, un jeune s’approche de lui par derrière et lui vole son portefeuille dans la poche de son manteau.

La victime se retourne, fait un geste pour essayer de récupérer son portefeuille. A ce moment là, au moins quatre jeunes se trouvant dans le bus se jettent sur lui et commencent à le tabasser en proférant des insultes ignobles.

Le pauvre garçon se retrouve par terre, tandis que ses agresseurs s’acharnent sur lui à coups de pied, frappant deux autres passagers au passage, tout en déversant des torrents d’insulte.

Personne dans le bus n’intervient. Le chauffeur reste à sa place pendant que le pugilat continue. On assiste alors à de longues minutes de violence insoutenable. Jusqu’à ce que la victime parvienne à se traîner jusqu’au chauffeur pour le supplier de « l’emmener à l’hôpital ». Les agresseurs quittent le bus, puis remontent et recommencent sous les yeux du chauffeur qui ne se lève toujours pas pour intervenir. (Sa conduite a été hier qualifiée « d’exemplaire » par le Président de la RATP).

Faut-il dissimuler cette vidéo au public ? C’est ce que les pouvoirs publics ont jugé bon de faire,
au lieu de condamner cette violence gratuite et organisée et d’informer le public sur le sort des agresseurs.

Un policier a pris sur lui de faire connaître la vérité.

Il était hier en garde à vue. Aujourd’hui, il risque fortement de perdre son emploi.

C’est pourquoi je vous demande de signer d’urgence la pétition ci-jointe à Nicolas Sarkozy, pour lui demander d’abandonner immédiatement toute poursuite à son encontre.

Nous n’avons pas le droit de laisser ce Policier seul. Son attitude de transparence n’est que trop rare, dans un pays qui semble avoir pris le parti de dissimuler la réalité aux citoyens pour ne pas les affoler.

Ensemble, refusons la barbarie !

SIGNEZ LA PETITION: http://www.institutpourlajustice.com/