Francaisdefrance's Blog

18/05/2013

Logique Municipal-Socialiste Toulousaine sur les allées Jean-Jaurès et le quartier Arnaud-Bernard

blason islamique califat ville toulouse haute-garonne 31A "Merahville", la mansuétude coupable dont fait preuve le parti Municipal-Socialiste et ses divers seïdes envers la racaille afin de favoriser la violence contre les blancs (notamment contre les femmes blanches, et jeunes) commence à porter ses fruits.
Si les appels publics à tuer et à égorger "de la meilleure façon" de la part de l’imam officiant dans la mosquée que fréquentait Mohamed Merah n’ont pas encore provoqué de nouvelles tueries, la bienveillance envers la racaille Toulousaine commence par contre à donner de bons résultats, et pas n’importe où : dans le quartier du seul palace cinq étoiles de Toulouse, sur les "Champs-Elysées" locaux : les allées Jean-Jaurès.

- 31/03/2013 : Un marginal tente d’étrangler une étudiante sur les allées Jean-Jaurès
http://www.ladepeche.fr/article/2013/03/31/1595475-un-marginal-tente-d-etrangler-l-etudiante.html

- 02/05/2013 : Une étudiante de 22 ans violée (sur les allées Jean-Jaurès) en rentrant d’une soirée
http://www.ladepeche.fr/article/2013/05/02/1618032-une-etudiante-violee.html

- 13/05/2011 : Une étudiante victime d’une tentative de viol (allées Jean-Jaurès / place Belfort)
http://www.ladepeche.fr/article/2011/05/13/1080540-une-etudiante-victime-d-une-tentative-de-viol.html

Raison de plus pour les Municipaux-Socialistes de persévérer dans cette voie : (more…)

18/04/2013

Le militant LGBT victimiste Néerlandais Wilfred De Bruijn à HONTE

Le militant LGBT victimiste Néerlandais Wilfred De BruijnBFM TV, 18 avril ~21H35
Reportage sur le saccage d’un bar gay à Lille, une ville qui est entièrement ce que Paris n’est que localement au niveau du 19ème arrondissement où un certain Wilfred De Bruijn, notoire militant LGBT Néerlandais, a été agressé quelques jours auparavant et à perdu la mémoire alors qu’il se promenait main dans la main avec son mignon (qui lui, curieusement, n’a pas perdu la mémoire mais n’est jamais interrogé par les journalisteslopes).

Pour illustrer la violence insoutenable des criminels fascistes néo-nazis catholiques intégristes démocratophobes militants anti-mariage homo, BFM TV diffuse une courte interview de ce militant LGBT Néerlandais Wilfred De Bruijn.
La chose notable c’est que le sous-titrage indique UNIQUEMENT « Wilfred, victime d’une agression homophobe » et non pas comme dans les jours précédents « Wilfred De Bruijn, victime d’une agression homophobe ».

le sous-titrage indique UNIQUEMENT -Wilfred, victime d'une agression homophobe- et _non pas_ comme auparavant -Wilfred _De Bruijn_, victime d'une agression homophobe-

Pourquoi cet oubli volontaire ?

Pour empêcher les téléspectateurs de faire ce que d’autres ont fait auparavant : aller sur internet, rechercher « Wilfred De Bruijn », trouver une page proposant une action pacifique concrète pour blâmer directement ce Wilfred concernant son amnésie volontaire orientée, et participer à cette action.

Le fait que le militant LGBT Néerlandais Wilfred De Bruijn refuse désormais que son nom de famille soit indiqué dans ses interviews signifie donc que grâce à votre participation pacifique et concrète, Wilfred De Bruijn à HONTE… d’avoir été pris la main dans le pot de confiturelubrifiant.

Aidons le militant LGBT Néerlandais Wilfred De Bruijn
à devenir un Homme, un vrai :
continuons à lui demander directement, concrètement et pacifiquement,
de reconnaître publiquement ses mensonges.

24/06/2012

Les Médias complices & solidaires des chances pour la France: Killian a été sauvagement agressé par Souleyman, heureux de le savoir à terre!

FDS une seule solution: serrons-nous les coudes, soyons solidaires

Communiqué de Maison Commune

https://docs.google.com/file/d/0B7hkyyi-Xhc7a0RyazBWTklXT2c/edit?pli=1

09/06/2012

Flash : le musulman qui a poignardé deux policiers à Bruxelles est venu spécialement de Paris pour tuer un policier

8 juin 2012 Posté par:

Nous apprenons à l’instant que le musulman qui a poignardé deux policiers lors d’un contrôle de routine dans le métro de Molenbeek, à Bruxelles, à 18h30 aujourd’hui vendredi 8 juin, est venu spécialement de Paris en Thalys dans la journée pour tuer un policier.

Il portait sur lui des documents reproduisants les menaces tenues par les islamistes de Sharia4Belgium, qui ont promis de tuer un policier pour venger l’affront fait à la femme en burqa, la semaine dernière à Molenbeek.

L’homme a également déclaré qu’il avait projeté de se rendre en Afghanistan.

Selon RTL, le musulman avait des extraits du Coran sur lui, et il aurait hurlé « jihad » (la guerre sainte ordonnée par l’islam à tout bon musulman) au moment de frapper.

L’identité de l’arabe n’ayant pas été divulguée, nous ne savons pas encore s’il s’agissait, comme les autres agressions qui se sont produites en France cette semaine, de personnes avec un casier judiciaire chargé, mais laissées en liberté par une justice partisane et complaisante.

Nous ignorons également s’il s’agissait d’un islamiste sous surveillance, dont on sait combien elle a failli dans le cas du terroriste de Toulouse et de Montauban, Mohamed Merah.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.dreuz.info/2012/06/flash-info-ca-continue-deux-femmes-policieres-poignardees-dans-le-dos-par-un-musulman/

08/06/2012

Avant de voter dimanche il est impératif de visionner cette vidéo

Une bande d’extrême-gauche attaque Fabrice Robert

Communiqué                        de presse du 8 juin 2012

Hier soir, à l’issue de la manifestation        "Hollande n’est pas mon président" devant le siège du PS à Paris        (voir ici)        et alors qu’il discutait à la terrasse d’un café avec plusieurs        responsables identitaires, Fabrice Robert – président du Bloc        Identitaire – a été attaqué par une bande d’une vingtaine de        nervis d’extrême-gauche. Pris par surprise, et en infériorité        numérique flagrante (à 6 contre 20), les militants identitaires        ont repoussé leurs agresseurs et se sont même payés le luxe de        les faire courir…

Cette agression, sans casse réelle pour notre président et nos        militants heureusement, n’en traduit pas moins un climat        délétère. Un climat s’étant aggravé au fil de la campagne des        élections présidentielles, et encore durci depuis l’élection de        François Hollande le 6 mai dernier.

Les bandes d’extrême-gauche tout comme les bandes de racailles        (le groupe ayant attaqué nos rassemblements à plusieurs reprises        à Paris – toujours sans succès – se situant à la lisière des        deux milieux), ainsi que certains groupes islamistes radicaux,        semblent considérer que désormais l’impunité leur sera        appliquée.

Il est trop tôt pour savoir quelle sera l’attitude du pouvoir        socialiste à leur égard. Qu’ils soient en revanche assurés que        les militants identitaires (demain comme hier) ne se laisseront        pas faire.

CONTACT : Bloc Identitaire
BP 13
06301 NICE cedex 04

: info@bloc-identitaire.com
: Permanence : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
: Service Communication : 06 78 79 31 81
: http://www.bloc-identitaire.com
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Bloc-Identitaire/120744067952013
Twitter : http://twitter.com/blocidentitaire

Eric Zemmour menacé de mort

 

Lu sur FDS

Le journaliste et chroniqueur, Eric Zemmour a reçu, jeudi 7 juin, une lettre de menaces de mort adressée à la radio RTL, son employeur.

[...] Le ou les auteurs de cette missive s’en prennent de manière virulente à Eric Zemmour, le traitant notamment de «gros facho» et de «SS en liberté».

Les mêmes auteurs laissent, par ailleurs, entendre qu’ils pourraient s’en prendre physiquement au journaliste ainsi qu’à sa famille [...]

Le Parisien

06/06/2012

Vannes : aucun des 50 agresseurs islamistes n’aura de comptes à rendre à l’Etat français !

Posted on 5 juin 2012 by Paul Le Poulpe – Article du nº 254 de Riposte Laïque

Les violations de la législation française, de la part des musulmans, sur notre sol, sont devenus tellement nombreuses et quotidiennes qu’il apparaît presque normal que la majorité d’entre elles ne soient pas réprimées. Dans quel autre pays accepterait-on que des croyants, souvent de nationalité étrangère, parfois française, cherchent à importer une religion venue d’ailleurs en imposant des prières publiques, de manière illégale, dans de nombreuses villes de France ? Qui d’autre se permettrait, dans les hôpitaux, de cogner des médecins qui ont le malheur de faire leur travail, en voulant accoucher une patiente ? Quel autre croyant se permettrait, comme en Italie, en situation illégale, de déclencher une émeute parce qu’une bénévole lui a proposé une assiette de sauce bolognaise ?

Les musulmans les plus déterminés à imposer leur modèle ont compris la méthode à utiliser : le harcèlement quotidien, l’intimidation, et la violence. Ils savent qu’ils bénéficient de la protection de la majorité des leaders politiques, de l’ensemble de la gauche, des associations dites anti-racistes, et des journalistes. Ainsi, il apparaît presque incongru de s’indigner de ce qu’aucun des cinquante membres du commando de Vannes, dont certains sont pourtant parfaitement identifiables, n’aura de comptes à rendre à la justice.

Imaginons qu’en France, des intégristes catholiques, soutenus par des skins, attaquent à coups de pierres un rassemblement parlant du droit à l’avortement, en expliquant qu’ils considéraient que c’était une insulte pour leur religion. Naturellement, immédiatement, toute la presse, toute la gauche, une bonne partie de la droite et les médias se seraient emparés de l’affaire, parlant des heures les plus sombres de notre Histoire. Sopo aurait sans doute demandé la dissolution des associations catholiques extrémistes, voire celle du Front national, forcément complice de l’agression !

Là, un colloque qui ne parle que d’immigration se voit agressé par de véritables fascistes religieux et des racailles prêtes à toutes les violences, pour interrompre des assises dont le contenu ne leur plaisait pas. Se croiraient-ils déjà en Tunisie, où leurs semblables font de plus en plus la loi en agressant féministes, laïques et démocrates ? Rêvent-ils de faire subir à tous ceux qui ont l’audace de ne pas être musulmans le sort d’un malheureux converti au catholicisme, qu’une vidéo insoutenable montre se faire égorger, puis décapiter, dans un rituel insoutenable ?

Toujours est-il que dans la France de 2012, ces fascistes se sentent le droit d’attaquer une réunion démocratique à coups de pierres et de bombes lacrymogènes. Fort heureusement, exceptionnellement, ils ont été repoussés, parce que les organisateurs ont une tradition de service d’ordre efficace, et n’ont pas l’habitude de subir sans riposter.

Nous avons pu constater, ce samedi soir, à Vannes, que malgré toute sa bonne volonté, la police nationale n’a plus les effectifs permettant de faire face efficacement à ce genre d’agressions, qui ne pourront que se multiplier. Et comme il semble qu’aucun des cinquante agresseurs ne risquera quoi que ce soit, au niveau juridique, comment ne comprendraient-ils pas le message que les autorités leur envoient : tapez sur les Français qui refusent l’islamisation de leur pays, vous ne risquez rien !

Comme toujours, nos amis journalistes se sont surpassés dans la bassesse et la fausse-information, que Goebbels appelait propagande. Le Télégramme et Ouest-France ont osé présenter les agressés comme les vrais responsables de l’arrivée musclée des musulmans, ne citant jamais le nom de la religion dont se réclamaient les agresseurs ! Une presse digne de ce nom aurait également été intéressée par l’incroyable courage physique d’un membre de Résistance républicaine, par ailleurs bouddhiste, qui, seul, a avancé vers les agresseurs, leur parlant en arabe, et a réussi à calmer les plus excités d’entre eux…

Mais le sommet de l’ignominie est atteint par un journal en ligne appelé « Le Mensuel de Rennes », qui réussit à voir dans ces événements des saluts nazis, montages grossiers à l’appui, de l’extrême droite régionaliste !

http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2012/06/04/lextreme-droite-regionaliste-profite-des-legislatives-pour-exister-11905.html

En attaquant cette réunion démocratique, les cinquante islamo-racailles de Vannes ont envoyé un message à la France : nous n’acceptons plus votre démocratie et votre laïcité, et nous utiliserons toutes les méthodes pour vous faire taire. En les chargeant, nationalistes, identitaires et républicains leur ont répondu : nous sommes prêts à nous battre pour défendre nos libertés. En se taisant, les autorités ont choisi de regarder ailleurs. En couvrant les agresseurs, et en attaquant les agressés, la presse locale a choisi son camp, et montré sa dhimmitude. Finalement, à quand l’inculpation des organisateurs des Assises bretonnes sur l’immigration, qui ont osé empêcher les sympathiques islamistes de Vannes venir dialoguer pacifiquement avec les intervenants, les poches pleines de bombes lacrymos, matraques et pierres ?

Paul Le Poulpe

Communiqué Jeune Bretagne – Désinformation et propagande : pour qui roule Le Mensuel de Rennes ?

Communiqué Jeune Bretagne du 6 juin 2012

Désinformation et propagande : pour qui roule le Mensuel de Rennes ?

Dans un article Internet du 4 juin 2012 , deux « journalistes » du Mensuel de Rennes se sont livrés à un travail de désinformation et de nuisance dont les nouveaux chiens de garde du système ont le secret.

Tellement courageux et pénétrés de déontologie professionnelle qu’ils ont signé leur article  intitulé « Coups de poings, saluts nazis et lacrymos, l’extrême droite régionaliste fait campagne » (sic) qui revient sur les événements du samedi 2 juin, à Vannes, prenant fait et cause pour les individus venus agresser et perturber le colloque sur l’immigration (réunion privée et sur inscription qui a réunie plus de 150 personnes provenant de différents horizons politiques c’est à rappeler) .

Les deux complices se font le relais du communiqué trempé dans le formol  de la vieille chouette de Mona Bras, porte-parole d’une Union démocratique bretonne qui n’existe encore que par sa soumission et son clientélisme vis-à-vis du Parti socialiste. Ce communiqué inquisiteur et diffamatoire dénonce la supposée « infiltration de l’extrême droite dans le mouvement breton » et en appelle à la méfiance à l’égard des candidats de la plateforme « Bretagne, nous avons foi en toi », lesquels seraient tous des abominables mangeurs d’enfants et des nostalgiques d’une période qu’aucun n’a connue ( il faudrait rappeler à Mme Bras que nous sommes entrés de plain-pied dans le XXIe siècle)

On comprend que les militants de l’UDB et Mona Bras en tête soient inquiets : il suffit de comparer l’âge des candidats aux législatives et de leurs militants avec l’âge canonique des derniers udébistes pour comprendre que l’avenir nous appartient.

Cet article et ce communiqué, émanant de personnes qui manifestement trouvent normal qu’une bande d’islamistes et de racailles viennent perturber avec violence une réunion privée pourraient prêter à sourire si ils ne révélaient une triste réalité : la presse bretonne préfère tirer à boulets rouges sur les identitaires bretons et relayer les hurlements des islamo-compatibles d’extrême gauche plutôt que d’accepter les sinistres conséquences de leur aveuglement sur la question de l’immigration de peuplement.

Rappelons quelques faits à nos compatriotes :

- Invités par nos soins, aucun journaliste n’a jugé bon de se déplacer pour les « Assises sur l’immigration » organisées à Vannes, jugeant sans doute la thématique peu intéressante.

- Aucun journaliste n’était présent au moment de l’agression islamiste. Ils ont tous (de Ouest-France au Télégramme en passant par le Mensuel de Rennes) contacté les « jeunes de la cité voisine » avant même d’appeler les responsables de l’organisation de ce colloque.

- Un groupe de quarante personnes qui arrive avec une batte de baseball (comme on le voit sur la vidéo) et deux bombes lacrymogènes n’est pas un groupe qui vient « pour discuter ».

- De source sûre, au moins sept des personnes présentes dans ce groupe étaient défavorablement connues des services de police pour des histoires de stupéfiants, violences aggravées et/ou rébellion

- Le fait pour un groupe de vouloir perturber une réunion privée est une entrave à la liberté de réunion qui relève du Code pénal

- Le maire de Vannes, David Robo, n’a pas à juger si une réunion privée doit ou pas se tenir dans un établissement privé de sa ville. Son rôle est simplement de veiller, en collaboration avec les forces de police, à la sécurité des citoyens sur la voie publique, ce qui n’a pas été le cas samedi dernier. Cela s’appelle une faute grave.

- La gauche et l’extrême gauche bretonne (dont le fantomatique CVED « Comité de vigilance contre l’extrême droite) avec leurs mille autres associations (virtuelles mais subventionnées) n’existent que pour dénoncer tout ce qu’ils ne jugent pas « conforme » aux diktats de la police de la pensée. La désinformation, la manipulation, le mensonge et la diffamation sont leurs armes. Suivent de très près les menaces, les agressions et les assassinats sociaux et professionnels.

- Jeune Bretagne est une association loi 1901, déclarée en préfecture, ayant pignon sur rue et libre d’organiser manifestations, réunions publiques et colloques. Jeune Bretagne n’a jamais remis en question ce droit fondamental lorsque les associations de gauche et d’extrême gauche tiennent leurs réunions.

- Jeune Bretagne sera présent partout où l’inquisition et la police de la pensée chercheront à nous faire taire. Jeune Bretagne sera présent partout où la gauche tentera d’imposer son monopole et sa pensée unique. Jeune Bretagne sera enfin présent pour rappeler les vérités au peuple lorsque certains journalistes se transforment trop souvent en petits soldats de la pensée conforme et de la démission face à la violence islamiste.

Vous souhaitez exprimer votre ras le bol face à la désinformation et à la propagande distillée par “Le Mensuel de Rennes” ?

Appelez-les au 02 99 79 04 65

Le Bureau Jeune Bretagne

http://www.jeune-bretagne.com / 06-01-06-08-58 / jeune.bretagne@gmail.c

Traités de fachos parce qu’ils arboraient le drapeau français

« Le drapeau français, ce n’est pas le drapeau nazi »

Publié le lundi 04 juin 2012 à 10H59 – Vu 2569 fois

Selon Jonathan et ses amis, ils auraient été traités de « fachos »

Selon Jonathan et ses amis, ils auraient été traités de « fachos »

Après le témoignage de Jamal et sa famille concernant la bagarre au lac, dimanche dernier, les jeunes qu’ils accusent d’agression donnent leur version des faits

Jonathan* raconte comment l’après-midi « entre copains » au lac de Mesnil-Saint-Père, dimanche dernier a mal tourné et livre, avec ses amis, sa version des faits.
Dans notre journal du vendredi 1er juin, nous avons livré le témoignage de Jamal et sa famille concernant la rixe qui s’y est déroulée et qui, selon eux, relevait d’une « agression raciste ». En lisant ces lignes, Jonathan* et ses amis ont tenu à donner leur version des faits. « C’est vrai qu’on avait un drapeau français mais c’est parce que, après, on voulait rentrer regarder le match de foot France-Islande », explique Jérémy*.

« En passant, ils ont dit : "Facho !" »

C’est en quittant la plage par petits groupes, vers 18 h 30, que ces jeunes âgés de 18 à 26 ans, étudiants ou salariés, auraient rencontré les ennuis.
Le dernier, Pierre*, aurait ramassé les dernières affaires et quitté la plage avec le drapeau français, avant de croiser Jamal et sa famille : « En passant, ils ont dit : "Facho !" J’ai répondu : "Je suis fier d’être français". Et je suis parti. Mais j’ai pris un coup par-derrière et je suis tombé. J’avais mal à l’épaule, au mollet, à la cuisse. »
En entendant du mouvement derrière eux, des amis de Pierre* seraient alors intervenus : « Je l’ai vu au sol. Je suis venu tout de suite. J’en ai poussé deux ou trois. Une fois que je l’ai relevé, ils s’en sont pris à moi. »
Jérémy*, sa compagne et un autre ami avaient déjà rejoint les voitures. Ne voyant pas ses copains arriver, Jérémy* décide d’aller les chercher, tombe sur la rixe et s’interpose pour séparer les belligérants, dit-il. Il assure avoir reçu un coup de clé à pipe sur la tête.
« J’étais couvert de sang, j’ai couru et ils m’ont poursuivi », raconte Jérémy*, qui a pu s’éloigner et appeler les secours.
La rixe finit par se terminer et les deux groupes se séparent… avant de se retrouver aux urgences de l’hôpital où le ton monte à nouveau.
« Ils nous ont dit : "On va vous faire pisser le sang" », raconte la compagne de Jérémy*.
Ce dernier a porté plainte le lendemain à la gendarmerie pour « violence avec arme ayant entraîné une incapacité de travail n’excédant pas huit jours ».
Les bouteilles d’alcool à la main, ils nient. L’exhibition de l’un d’entre eux, ils nient. Et affirment ne pas comprendre comment les choses ont pu aussi mal tourner car, conclut Jonathan : « le drapeau français, ce n’est pas le drapeau nazi. »
L’enquête de gendarmerie est en cours.

*Les prénoms ont été changés car les jeunes interrogés souhaitent garder l’anonymat.

Sandra ROGER
Source:  http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/le-drapeau-francais-ce-nest-pas-le-drapeau-nazi

04/06/2012

Jacques Myard, député de la nation agressé verbalement par un musulman


COMMUNIQUE DE PRESSE
de
Jacques MYARD
Député Sortant, Maire de Maisons-Laffitte
Candidat aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012

3 JUIN 2012



A/S : Incident de campagne , Sartrouville marché des Indes , 30 mai 2012

Certains d’entre vous m’ont fait part de leur soutien à la suite d’un incident de campagne survenu sur le marché des Indes à Sartrouville le Mercredi 30 Mai 2012 , afin que les choses soient claires je prends la liberté de vous préciser les faits .

Dans le cadre de la campagne des législatives Mercredi dernier je me suis rendu sur le marché des Indes en compagnie de Jacky Colonges , maire- adjoint de Sartrouville , Moïse Bangoura et Jean-René Clausier , conseillers municipaux de Sartrouville . Arrivés à 11 H nous garons la voiture et commençons à parler de manière très conviviale avec des passants et riverains , au bout de quelques minutes un jeune adulte en djellaba conduisant un scooter s’approche de nous et nous invective :

" Vous n’avez rien à faire ici , ici c’est une terre arabe , c’est une terre appartenant aux musulmans , ce n’est pas une terre française , . Vous êtes des racistes , des sionistes , vous devez partir ."

Il ajoutait à l’adresse de ceux qui me serrait la main " Ne lui serre pas la main il fait voter des lois contre les Arabes – allusion directe à mon action pour interdire le niqab ou la burqua – , si tu la lui serres la main je viendrai te bruler "

Après un essai pour essayer d’établir un dialogue , mais en vain , nous avons continué à distribuer notre journal de campagne , cet individu continuant à nous insulter , à nous invectiver et à menacer les commerçants qui nous faisaient bon accueil ; de plus il insulta Moïse d’origine africaine en le traitant d’esclave.
Il convient de relever que nombre de personnes d’origine maghrébine baissaient les yeux face à ses invectives et menaces , à l’évidence elles avaient peur !

A aucun moment nous n’avons répondu à ses provocations , tant il est vrai qu’il recherchait l’affrontement , mais bien évidemment il n’était pas question de céder face à cet individu. A 12 heures après avoir distribué plus d’une centaine de journaux , nous sommes repartis suivi par cette personne qui continuait à vociférer .

Il allait de soit que nous ne pouvions laisser passer ces menaces et ces propos qui s’inscrivent dans les dérives communautaires islamistes radicales indamissibles sur le territoire national !

Nous avons en conséquence porté plainte ; grace aux indications fournies aux service de police , l’individu a été arrêté le soir même , le lendemain nous l’avons formellement reconnu.

Le parquet l’ a présenté au tribunal en comparution immédiate , l’avocat de la défense a demandé un renvoi du procès au 15 juin , renvoi qui a été accordé par le tribunal , mais il a été incarcéré .

Je tiens à remercier vivement les services de police de Sartrouville qui ont agi rapidement et surtout avec une grande compétence pour éviter tout incident lors de l’interpellation .

J’entends bien évidemment continuer à me rendre dans ce quartier où je suis allé à de très nombreuses reprises . Il n’est pas question qu’un quartier de la circonscription me soit interdit par quiconque !

 

Intifada à Vannes(56)

Merci JPL

Rappel: intifada veut dire guerre avec des pierres que l’on lance sur l’ennemi.

Etant présent à ces Assises Bretonnes sur l’immigration je peux témoigner que les racailles ont caillassé les gens rassemblés devant l’entrée  l’entrée de l’Hôtel au risque de briser des vitres. Il s’agit donc bien d’intifada, spécialité orientale désormais présente sur notre sol.

http://breizatao.com/?p=8617
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=FjA8Pj5wu5Q

Addendum du 03/06/2012 :

Ouest-France : Vannes. Un débat sur l’immigration provoque une bagarre

Des habitants du quartier de Kercado et des participants à une conférence sur l’immigration se sont affrontés physiquement samedi soir à Vannes. [...]

Les deux groupes vont se battre sur le parking de l’hôtel durant cinq minutes. Jusqu’à ce que la police arrive. Deux Vannetais seront soignés à l’hôpital pour des blessures légères. Un participant au débat a été incommodé par des gaz lacrymogènes. Ouest France

Addendum : Plus de précisions sur le site Breizatao (en attendant les vidéos / photos)

BREIZATAO – POLITIKEREZH (03/06/2012) De graves violences se sont déroulées hier soir à Vannes, devant l’hôtel où se trouvaient les conférenciers des Assises Bretonnes sur l’immigration. Une quarantaine d’islamistes avec à leur tête un converti ont tenté d’intimider les participants. Les militants d’ADSAV et de Jeune Bretagne ont repoussé les agresseurs.

Il était près de 19h00 hier lorsqu’une quarantaine d’islamistes ont commencé à s’amasser devant l’hôtel Mercure de Vannes où se tenait le colloque breton sur l’immigration auquel participait notamment Jeune Bretagne et ADSAV. Très rapidement les jeunes nationalistes et autonomistes bretons présents ont formé un barrage à l’entrée de l’établissement. Des cris appelant au djihad, à la mise en place de la chariah pour le pays breton et des menaces de mort sifflaient du côté allogène. Pris à parti, les jeunes Bretons présent ont riposté et chargé énergiquement l’agresseur étranger. Bilan : trois islamistes ont du être hospitalisés en urgence dans un état grave.

Il s’agit de la première grande violence inter-ethnique en région Bretagne. La police n’a dépéché que 3 hommes sur les lieux, étant totalement dépassée par les événements. Les clients de l’hôtel ont massivement salué l’action des jeunes Bretons.

Breizatao

« Ce samedi 2 juin, Pierre Cassen et Christine Tasin participent aux Assises bretonnes sur l’immigration à Vannes.

Soudain, l’hôtel où se tient la réunion est attaqué violemment par une quarantaine d’islamistes usant de bombes lacrymogènes et de pierres. La charge a fait un blessé dans les rangs des participants, mais le service d’ordre fut efficace et a repoussé l’assaut en causant quelques soucis à certains des agresseurs.

Les islamistes se sont regroupés à l’extérieur de l’hôtel. On attend l’intervention de la police, et bien sûr l’interpellation des casseurs.

Tout cela n’a pas empêché les travaux de se poursuivre.

Mais on peut s’étonner qu’en France, des islamistes agissent désormais comme en Tunisie par des méthodes d’intimidation et d’extrême violence.

Nous vous tiendrons au courant des suites de cette affaire, et publierons des images et des vidéos de l’agression dès que possible. »

Riposte Laïque

Assises de l’immigration à Vannes, le 2 Juin 2012 : Patriotes bretons vs Salafistes


Communiqué Jeune Bretagne, 4 Juin 2012

(lien vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=pDTJpOzq8gg)

Assises sur l’immigration : des paroles et des actes !

Le Samedi 2 Juin se sont tenues les assises bretonnes sur l’immigration, à Vannes, réunissant des orateurs issus d’organisations politiques différentes voire opposées.

Etaient ainsi invités à prendre la parole :

- Jean Claude Empereur, politologue et ancien élu local pour défendre le point de vue d’une véritable Europe, indépendante et souveraine.

- Christine Tasin, responsable de Résistance Républicaine qui a défendu une vision jacobine et républicaine de la lutte contre l’immigration

- Padrig Montauzier, animateur de la revue War Raok a lui présenté la vision indépendantiste bretonne de ce combat

- Philippe Milliau, au nom de Jeune Bretagne avait le rôle de donner une dynamique commune à ces points de vue puis d’animer et de modérer les débats chauds bouillants qui ont suivi.

Plus de 150 personnes issues de différentes organisations politiques (Adsav, Jeune Bretagne, Résistance Républicaine) s’étaient inscrites pour cet évènement.

Il est à noter que ces assises ont pu être suivies par des milliers d’internautes via la retransmission en direct sur les principaux sites partenaires.

Ces débats sur l’immigration et l’islamisation de notre continent et de nos régions auraient pu rester uniquement du domaine de l’échange et de la proposition: mais une dizaine de salafistes dans leur style physique et vestimentaire inimitable d’abord, puis une quarantaine de jeunes racailles excitées et équipées ensuite, ont décidé de confirmer par leurs actes ce que les intervenants décrivaient par la parole : notre territoire est en proie à des changements religieux et ethniques qui amènent de plus en plus de troubles sur tout le continent européen.

C’est ainsi que ces islamistes ont tenté de s’en prendre aux participants au colloque, et de forcer la porte de l’hôtel qui nous accueillait.

Devant l’inexistence de forces policières pourtant alertées à plusieurs reprises, il a fallu protéger les personnes ( clients de l’hôtel, et participants à la réunion privée) et les biens. Les jets de pierres ont obligé à établir une distance de sécurité nécessaire entre les racailles et l’hôtel.

Le service d’ordre et les patriotes bretons présents les ont ainsi fermement repoussé plusieurs fois, essuyant jets de pierres et usage de bombes lacrymogènes, avant que la police ne tente enfin de contenir les agresseurs.

C’est d’ailleurs une vraie interrogation : comment est-il possible, pour une ville comme Vannes, que seuls 4 fonctionnaires de police soient disponibles afin d’assurer la sécurité sur la voie publique ?

Le pire sera sans doute à venir dans les années qui viennent, le laxisme ayant manifestement pris le dessus sur la volonté de maintenir l’ordre public. Mais l’essentiel était ailleurs : ce samedi 2 juin, les bretons ont montré qu’ils étaient déterminés à rester maîtres chez eux et à ne jamais baisser la tête.

Ils ont montré qu’au delà des différences de conception qui sont biens réelles, lorsque des dangers mortels menacent, ils font et feront toujours front, pour protéger leurs familles, leurs peuples, leur civilisation.

En Bretagne comme partout en Europe, liberté, identité, sécurité doivent être intégralement préservées. Déjà les candidats de “ Bretagne nous avons foi en toi” se présentent aux prochaines élections législatives; dès l’été d’autres initiatives vont amplifier la dynamique qui vient de se mettre en route.

Contact Jeune Bretagne :

06-01-06-08-58 – jeune.bretagne@gmail.com – http://www.jeune-bretagne.com

23/03/2012

Des inscriptions antisémites et glorifiant le tueur au scooter Mohamed Merah trouvées à Sartrouville !

J’ai l’impression que ce n’est que le commencement, avec cette affaire. Tenons nous prêts à subir l’onde de choc et à riposter (du moins à demander à nos dirigeants de le faire). On ne doit pas laisser passer de telles choses!

FDF

.

Des inscriptions antisémites et glorifiant le tueur au scooter Mohamed Merah ont été découvertes en fin de matinée à Sartrouville (Yvelines) , a-t-on appris de source policière.

Ces tags à l’encre noire ont été découverts sur un muret extérieur, sur lequel on pouvait notamment lire "Vive Merah", "Vengeance", "Nique la kippa" et des inscriptions insultantes à l’encontre de Nicolas Sarkozy et de Marine Le Pen.

.

Le tueur au scooter Mohamed Merah a abattu lundi trois enfants et un enseignant juifs devant une école juive de Toulouse, après avoir tué trois militaires dans les jours précédents à Toulouse et Montauban. Le jeune homme de 23 ans est mort jeudi sous les balles du Raid après plus de 32 heures de siège de son appartement.

Source: http://www.lefigaro.fr/

Evitons d’autres Mohamed Merah…

Autant faut il le vouloir et tout mettre en oeuvre pour cette ignominie ne se reproduise plus…

Mais les cartes ne sont pas entre nos mains; dommage.

FDF

.

Mohamed Merah n’a fait qu’appliquer le coran…

Et oui; comme je laissé entendre dans un précédent post, ce meurtrier cynique n’a fait que suivre à la lettre les enseignements du "saint" coran…

Si vous voulez des sourates qui le prouvent, il n’y a qu’à demander…

FDF

.

Etudiants salafistes: la haine…

.

Pourquoi ne pas dire aux Français que l’islamiste Mohamed Merah n’a fait qu’appliquer le Coran ?

.
"Ces versets coraniques, n’appellent-ils pas au meurtre ouvertement et à la guerre sainte?"
"Alors, il est temps en France et ailleurs dans le monde que l’on enseigne un nouveau islam débarrassé de tous les textes qui appellent au meurtre, à la guerre, à la haine, car il y va de l’avenir du vivre ensemble…"

"La balle est dans le camp des théologiens musulmans et surtout ceux de France et leur devoir moral est de condamner sans détour l’islam salafiste, car faire la politique de l’autruche ne fera qu’évoluer dangereusement la situation… Auront-ils le courage d’agir ?"

"Comme ils sont habités par la takkya, le doute est permis mais ne pas dénoncer le fondamentalisme islamique abject, c’est criminel…"

"Et Mahomet, n’avait-il pas dit, avant le massacre de la tribu juive de Banu Qurayza: » tuez les juifs où vous les trouverez. »?"

Posted on 22 mars 2012 by Hamdane Ammar – Article du nº 243

Je suis vraiment surpris par les commentaires faits ici et là sur les divers mass-médias concernant les tueries de Toulouse et de Montauban. Les spécialistes de l’islam n’osent pas dire la vérité aux téléspectateurs, ils cachent l’essentiel… ils font de l’enfumage. Ils oublient de dire que le djihad est considéré comme le sixième dogme (pilier) de l’islam. Ils ne rendent pas service à l’immense majorité des musulmans de France qui tiennent à connaître la vérité.

Avouer que le présumé meurtrier a agi seul, c’est grotesque, c’est criminel… Monsieur Mohamed Merah est un salafiste qui est engagé dans le djihad pour instaurer le gouvernement d’Allah sur la terre entière. Il est loin d’être un loup solitaire. D’ailleurs les membres de sa propre famille sont aussi des djihadistes…
Le salafisme est le retour aux sources, c’est suivre pas à pas le beau modèle de Médine, c’est s’inspirer de la vie des premiers musulmans de Yathrib.

M. Mohamed Merah a dû sans doute recevoir les enseignements d’un imam engagé dans le djihad, car on ne devient pas du jour au lendemain un combattant d’Allah sans lire le coran, et encore les hadiths de Mahomet. Sinon, comment expliquer que tout son entourage est imprégné par la doctrine de l’islam rigoriste. Pour comprendre sa construction mentale, il faut lire et relire attentivement le coran et connaître son histoire depuis Yathrib en 622. Dans le cas contraire, on est loin de la vérité, on est dans l’agitation stérile.

Il est écrit dans la sourate 4 verset 84: » Combats donc dans le sentier d’Allah, tu n’es responsable que toi même, et incite les croyants (au djihad), Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force est plus sévère en punition. »
Dans la sourate 61 verset 4, il est écrit: » Allah aime ceux qui font la guerre pour sa cause. »

Dans la sourate 2 verset 216: » Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. »

M Mohamed Merah est un salafiste, un combattant d’Allah qui est engagé dans le djihad sous l’emprise des enseignements de l’imam Ibn Taymiya ( 1263-1326) qui fut un disciple de l’imam Ahmad Ibn Hanbal ( 780-855)fondateur de l’une des quatre écoles du sunnisme qui est la plus rigoriste de l’islam. Il était conte l’innovation ( la bidâa) et tenait à suivre le comportement du prophète et les quatre califes bien guidés à savoir Abou Bakr, Omar, Ottmane, et Ali. Il était entré en guerre ouverte contre le calife de Bagdad de son époque. Il avait interdit la culture et les arts…

Et l’imam Ibn Taymiya avait influencé à son tour, l’imam Mohamed Ibn Abdelwahb ( 1703-1792) qui accoucha du wahabisme qui est un islam intégriste, sectaire, radical et raciste dont l’Arabie saoudite en a fait sa doctrine officielle et c’est pour cette raison que ce pays finance sa propagation à travers le monde à coup de milliards de pétrodollars.

Quand un individu est sous l’emprise de cette doctrine djihadiste, il est dans la surenchère permanente. Il n’y a plus de limite dans le djihad. Il doit mourir sur la voie d’Allah pour accéder au Paradis comme martyr où il aura à sa disposition soixante douze houris et des éphèbes comme récompense de son acte, ( versets coraniques)

Dans la sourate 47 verset 4: » Lorsque vous rencontrez au combat ceux qui sont infidèles frappez-les au cou. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions. »
Dans le coran, il est demandé aux croyants de combattre les juifs, les chrétiens et surtout les apostats.

Dans la sourate 66 verset 9, il est écrit: » Ô Prophète! Mène la lutte contre les mécréants, les infidèles et les hypocrites et sois rude à leur égard. Leur refuge sera l’ Enfer et quelle mauvaise destination. »

Dans la sourate 33 verset 26: » Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus ( les coalisés), et Il a jeté l’effroi dans leurs cœurs; un groupe d’entre eux, vous tuez, et un groupe vous faites prisonnier. » Dans ce verset Allah parle des juifs de Banu Qurayza à Yathrib en 627.
Dans la sourate 4 verset 89, il est écrit: « S’ils sombrent de nouveau dans la mécréance, saisissez-les et tuez-les partout où vous les rencontrerez. Ne prenez ni protecteur ni défenseur parmi eux. »

Ces versets coraniques, n’appellent-ils pas au meurtre ouvertement et à la guerre sainte?

Et Mahomet, n’avait-il pas dit, avant le massacre de la tribu juive de Banu Qurayza: » tuez les juifs où vous les trouverez. »?

En 627, il fit massacre plus de 800 juifs de Banu Quarayza et décréta la purification ethnique en chassant les juifs de Médine?
La haine du juif est inscrite dans le coran et dans les hadiths.

Alors, il est temps en France et ailleurs dans le monde que l’on enseigne un nouveau islam débarrassé de tous les textes qui appellent au meurtre, à la guerre, à la haine, car il y va de l’avenir du vivre ensemble…

La balle est dans le camp des théologiens musulmans et surtout ceux de France et leur devoir moral est de condamner sans détour l’islam salafiste, car faire la politique de l’autruche ne fera qu’évoluer dangereusement la situation… Auront-ils le courage d’agir ?

Comme ils sont habités par la takkya, le doute est permis mais ne pas dénoncer le fondamentalisme islamique abject, c’est criminel…

Hamdane Ammar

SOURCE :  http://ripostelaique.com

Du grain à moudre pour Claude Guéant…

On ne pourra pas, du côté du ministère de l’intérieur, rester insensible au commentaire que j’ai reçu. Au risque de "froisser"certaines personnes, je mets au grand jour ces quelques lignes qui en disent long sur l’esprit de ceux qui pratiquent à outrance la religion d’amour, de paix et de tolérance

FDF

.

**************************************************************************************************************************************************************************

New comment waiting approval on Francaisdefrance’s Blog  
  Mama commented on Les nouvelles boulangeries de Roubaix…

Ahahah Mais réfléchissez un peu Bon sang de Bon soir on va réussir a vous envahir && prendre notre revanche sur ce Que vous avez fait subir a nos aïeux . On commence petit && on finira Grand Maintenant c’est les commerces mais un jour ça sera le pouvoir d’Etat Qu’on prendra Inscha’Allah le président de la France sera un pur Arabe !!! Ahahaha


 
More information about Mama

IP: 78.251.84.252, 78.251.84.252
Email: bennouar.c@gmail.com
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/78.251.84.252

**************************************************************************************************************************************************************************************************

A mes lectrices et lecteurs. Encore pas mal de fièvre aujourd’hui… On soigne, on soigne, mais bon.

De ce fait, le blog tourne plus ou moins au ralenti… Merci encore de vos encouragements.

FDF

22/03/2012

Mohamed Merah: "on" veut en faire un martyre ?

Mohamed Merah: du petit voyou multi-récidiviste à l’assassin sans scrupules à qui on va encore trouver des excuses. C’était un "mauvais musulman"… Mais "bon" ou "mauvais", ça donne à se pencher sérieusement sur la question.

.

J’ai eu le temps de réfléchir et d’analyser le cas de ce fou d’Allah Mohamed Merah. Dix-huit faits de violence et de petite délinquance.

Il aurait été converti à l’islam radical en prison… Vive les imams qui ont carte blanche dans nos prisons pour aller visiter les "frères" !

J’ai aussi pris le temps d’écouter et de parcourir les médias. Les premiers à réagir ont été les musulmans de France; quoi de plus normal? Il savent très bien que cette affaire va encore leur donner une mauvaise "image de marque". Donc, fidèles à leur logique de stigmatisation, ils se sont mis à l’abri les premiers…

Car une chose est indéniable: intégristes ou autres, tous les musulmans suivent les "prescriptions" du même livre d’amour, de paix et de tolérance: le CORAN ! Le coran est la base de l’islam, donc de tous les musulmans, non? Ou alors existe t’il plusieurs corans? Un pour les bons et un pour les mauvais?

Et ce cinglé de Mohamed Merah était musulman… Un "mauvais musulman", selon les instances islamistes de France; mais un musulman quand-même.

J’ai aussi relevé ceci: "les avocats, qui connaissent la famille du "tueur présumé", évoquent "des personnes simples, sans histoires". "La mère a élevé seule ses cinq enfants". Circonstances atténuantes? Pas pour moi.

Lisez au passage cette infamie de Tariq Ramadan: http://www.postedeveille.ca/2012/03/france-pour-tariq-ramadan-le-djihadiste-de-toulouse-est-une-victime-de-la-societe-francaise.html

Je ne parle  pas des réactions de nos politiques et surtout de l’un d’entre eux qui ne sait plus comment récupérer les voix qui s’envolent devant ses yeux en s’attribuant l’ordre d’avoir donné l’assaut tout en appelant à "éviter tout amalgame"…  On caresse dans le sens du poil, à quelques semaines des présidentielles.

Certaines officines vont tenter de stigmatiser Mohamed Merah. D’en faire un martyre, vous allez voir. Mais ne nous laissons pas prendre au piège, une nouvelle fois. Cet être issu de la fange a tué de sang froid et avec cynisme des enfants et des adultes. Au nom d’Allah.

J’ai peur qu’il ne fasse des émules. Les sites islamistes sont plus que jamais à surveiller. On y apprend beaucoup de choses…

Un autre point que je tenais à signaler: dès que l’on a connu l’identité du tueur "présumé", on a vite bien indiqué en priorité que c’était un "Français"… Pour ne pas heurter une certaine communauté très susceptible. Et ça, on l’a vu, lu et entendu dans tous les merdias. Avant tout, un Français…  Dingue.

Désormais, chaque fois que je verrai passer un "jeune" (sans casque, bien sûr) sur un scooter, j’aurai de mauvaises pensées. Suis-je normal, docteur ?

FDF

Encore sorti d’affaire !

Bonsoir à vous toutes et vous tous.

Désolé ne ne pas pu vous donner des nouvelles avant, mais mes "interludes" médicaux d’hier m’ont mis à plat. J’ai passé ce jeudi à récupérer tant bien que mal au lit, avec des yoyos de température pas piqués des vers.

Vous devez savoir que ce genre de chose, ça calme…

Enfin, le moral étant là, je vais reprendre ma mission, même si ce genre de mésaventure risque de se reproduire.

Je tiens à vous remercier de vos messages d’encouragement auxquels je ne pourrai répondre individuellement, faute de temps et de "pêche".  Mais encore merci à vous. C’est ça qui m’encourage à persévérer, aussi.

Amitiés sincères.

FDF

21/03/2012

Second record en deux jours !!!

Du jamais vu, ça !

Record de visites battu avant-hier; et record de visite battu hier !

6938 visites !!!

Les 7 000 ne sont plus bien loin…

FDF

Page suivante »

Thème Rubric. Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 408 autres abonnés